Numérique : les offres d'emploi explosent, mais pas les candidatures

Emploi du numérique : baromètre Multiposting et Cap Digital Le baromètre de Multiposting et Cap Digital sur les métiers du numérique révèle les profils qui sont les plus recherchés aujourd'hui. Problème, les candidats ne se bousculent pas toujours....

Multiposting a mis au point des outils permettant de diffuser des offres d'emploi sur plusieurs sites, mais aussi de rechercher des CV sur de nombreux sites. Cette jeune pousse française, créé en 2008, s'est associée au pôle de compétitivité Cap Digital (qui regroupe 900 adhérents issus du secteur numérique) pour mettre au point un baromètre, sur la base des données auxquelles ont accès ses outils. Sur l'année 2014, Multiposting indique avoir diffusé plus d'un million d'offres d'emploi uniques.

Des "spécialistes" de plus en plus demandés

Baptisé "Les métiers du numérique", ce baromètre fournit notamment un indicateur sur le nombre d'offres d'emploi diffusées. Ces dernières sont classées en plusieurs grandes familles des métiers du numérique et de l'informatique. Outre les dénominations très parlantes (administrateurs, chefs de projet, développeurs) figurent aussi des termes qui doivent être définis au préalable. Les "Spécialistes" sont ainsi ces "acteurs qui favorisent l'accès et la sécurité aux services numériques". Ils peuvent être des juristes experts d'internet, ou des professionnels de la sécurité informatique par exemple. Les postes liés aux "Marketing, communication et vente" désignent des "acteurs qui optimisent la présence des entreprises sur le web". Quant au "traitement de l'information", il regroupe les "acteurs chargés du traitement des données, de la recherche, de la production et de la gestion éditoriale des contenus".

baromètre emploi offre 2
Nombre d'offres d'emploi dans le numérique comptées par Multiposting au dernier trimestre 2014.  Extrait du premier baromètre de Cap Digital et Multiposting "Les métiers du numérique" © Cap Digital et Multiposting

La grande majorité des offres d'emploi comptées cherchent donc à pourvoir des postes de développeurs ou de "spécialistes" (voir définition ci-dessus). Selon le baromètre, cette importante demande en spécialistes "accompagne l'augmentation de la présence du numérique dans tous les secteurs où des problèmes de plus en plus spécifiques apparaissent, comme les questions relatives aux données personnelles dans l'assurance ou encore la sécurité des serveurs d'une entreprise dans l'énergie, par exemple".

L'attractivité des offres au crible

L'éditeur Multiposting a aussi voulu évaluer l'attractivité des offres selon la catégorie. L'indice d'attractivité qu'il a mis au point est compris entre 0 (offre n'ayant pas de candidature) et 10 (offre ayant beaucoup de candidatures). Un indice de 5 sur 10 correspond à 30 candidatures pour une offre d'emploi. Cet indice de 5/10 est aussi l'indice moyen pour l'ensemble des annonces.

tension
Indice d'attractivité des offres d'emploi, selon la famille de métiers. Un indice de 5/10 correspond à 30 candidatures par offre. © Cap Digital et Multiposting

Les offres d'emploi pour des développeurs ont donc beau être les plus nombreuses, et de loin, ce sont aussi celles qui reçoivent le moins d'offres, et ont donc l'attractivité la plus faible. Même constat côté spécialistes. En revanche, les métiers liés au "Traitement de l'information" ou aux "Marketing, communication, vente" génèrent beaucoup moins d'offres, mais ces dernières attirent en moyenne plus de candidatures.

Serveurs / Recrutement