Stephen Elop : pas PDG, mais promu quand même chez Microsoft

L'ex-PDG de Nokia va prendre la tête de l'importante unité chargée du matériel et des jeux vidéo chez Microsoft, à la place de Julie Larson-Green.

Cela ressemble à un "lot" de consolation pour Stephen Elop. L'ex-patron de Nokia, longtemps pressenti pour diriger Microsoft, a finalement vu son collègue Satya Nadella prendre le fauteuil du PDG du premier éditeur au monde. Mais aujourd'hui, Microsoft lui confie les rênes de l'importante division Device et Studios.

Stephen Elop prend ainsi le contrôle des Xbox, tablettes Surface et de l'édition des jeux vidéo, en plus de l'unité dédiée aux terminaux mobiles issue du rachat de Nokia par Microsoft. Les plus observateurs auront déjà noté qu'en novembre dernier, Stephen Elop avait fait comprendre qu'il n'aurait pas été contre se débarrasser de la division Xbox s'il devenait PDG. Le voilà donc à la tête de cette division.

L'ex-PDG de Nokia, qui avait déjà travaillé chez Microsoft, prend la place de Julie Larson-Green. Cette dernière va désormais rejoindre la division Applications and Services (Bing, Outlook, Skype, Onedrive-Skydrive dont elle devrait "unifier" l'expérience) en tant que Chief Experience Officer, rapportant à Qi Lu. La promotion de l'un semble donc un peu rétrograder l'autre. Julie Larson-Green fut la première femme à diriger Windows, lorsque Steven Sinofsky a quitté Microsoft.

Ces mouvements ne sont pas encore effectifs, Microsoft attendant la validation de l'acquisition de Nokia par les autorités financières, attendue ce trimestre.

Microsoft / Bing