Le Cloud Computing pour tout et pour tout le monde ?

Depuis un certain nombre d’années, tout ou presque a déjà été dit à propos du Cloud Computing. Ses bénéfices sont multiples. Mais est-ce pour autant une solution universelle qui réponde à tous les besoins ?

les services de cloud incluent notamment une accessibilité rapide en libre-service et à la demande, une mutualisation des services et une facturation à l’usage. Un portrait séduisant qui peut légitimer toutes les ambitions de basculer sur le Cloud.
Si la définition du Cloud Computing est relativement simple, les multiples offres lancées, les différents modèles existants, les innombrables publications et conférences réalisées autour du sujet ont largement complexifié l’écosystème du Cloud. Par conséquent, répondre à la question « Le Cloud pour tout et pour tout le monde ? » n’est pas chose aisée.
Le concept de Cloud a fait naitre un nouveau modèle de consommation de l’informatique et ne correspond finalement qu’à une évolution du modèle externalisé du système d’information. Il répond aujourd’hui essentiellement à un besoin de facturation à l’usage qui n’est rendue possible que par un transfert de responsabilité vers le fournisseur de Cloud Computing et par l’évolution des modèles de licences des éditeurs. Pour autant, cela implique des contraintes comme les bandes passantes réseau, la sécurité, la localisation des données, la performance et la personnalisation des environnements. Autant d’éléments qui soulèvent les débats et qui demandent une analyse très précise afin de savoir quelle formule de Cloud Computing sera la mieux appropriée à ses besoins.
En tout premier lieu, il est donc primordial de mener une analyse poussée de son système d’information, application par application pour savoir quelles seront les solutions de Cloud Computing les plus pertinentes en fonction de chaque besoin.
Au delà des applications, c’est l’organisation même qui pourra être modifiée. Les solutions de Cloud Computing s’accompagnent le plus souvent d’une série de services qui permettent de remplacer ou de compléter l’offre de services de la DSI. La répartition des tâches sera alors à traiter au travers de documents de type matrice de responsabilités comme c’est le cas dès qu’il est question d’externalisation. Dans le cadre du IAAS, le fournisseur peut assurer le maintien en conditions opérationnelles et le client l’administration des systèmes ou le fournisseur peut assurer l’ensemble.
En ayant fait ce travail préparatoire, le Cloud Computing peut alors prendre tout son sens et permettre aux entreprises de se concentrer sur leurs activités stratégiques en maitrisant mieux leur consommation informatique et en optimisant leurs coûts.
Le Cloud Computing s’adresse à un large public, aussi bien aux entreprises qu’aux particuliers comme en témoigne le nombre grandissant de campagnes publicitaires sur le sujet. Certaines offres ou certains fournisseurs sont spécialisés pour les PME et d’autres s’adressent plutôt aux grands groupes. Il arrive également qu’un besoin en fonctionnalités de messagerie, par exemple,  soit le même dans une petite et dans une grande structure, seul le nombre d’utilisateurs change; c’est là que le Cloud Computing prend sa valeur ajoutée. En effet, la mutualisation des ressources matérielles, logicielles et humaines permettent aux plus petites structures de bénéficier des mêmes services que les plus grandes.
 
On observe, selon les modèles de Cloud Computing,  que l’offre peut s’adresser aussi bien aux grandes entreprises qu’aux PME, voire même aux particuliers qui sont déjà consommateurs d’un certain nombre de services. Pour certains éditeurs qui publient leurs applications en mode SAAS, cela leur permet même de toucher des clients qu’ils n’abordaient pas auparavant parce que l’infrastructure à installer était bien trop importante pour quelques utilisateurs.
En conclusion, le choix du fournisseur de Cloud Computing est primordial tant dans ses choix technologiques que dans sa capacité à assumer les engagements de service pris. De nombreuses précautions doivent être envisagées et nécessitent une expertise et un savoir-faire poussés pour bien orienter son choix.
Toutes les dimensions à prendre en compte ne sont pas à la portée de tous et nécessitent d’être accompagnées afin de pouvoir appréhender chaque étape et de garantir ainsi le succès du passage au Cloud Computing.
    

Autour du même sujet