Surveillez vos données

Pourquoi les entreprises devraient revoir la façon dont elles stockent et gèrent les données de surveillance qu'elles collectent ?

L'expression « Big Data » s'est vulgarisée dans le monde professionnel au cours des dernières années. Au lieu de devenir un simple concept marketing, le Big Data est généralement reconnu comme désignant un nombre croissant d'« appareils intelligents » produisant toujours plus de données.
Le marché de la surveillance illustre parfaitement la croissance du Big Data, qu'il s'agisse de données utilisées à des fins de sécurité ou de la collecte et du regroupement d'informations dans un large éventail de domaines. Le nombre de systèmes et de caméras de surveillance a considérablement augmenté au cours de la dernière décennie. Toutefois, leur utilisation ne se limite pas à la surveillance des bâtiments et des rues. Les conseils municipaux et les planificateurs qui cherchent à prévoir les tendances en matière de trafic, les autorités aéroportuaires et aériennes qui cherchent à réduire les temps d'attente, les commerçants qui examinent les habitudes de navigation des internautes et les services d'urgence qui cherchent à réduire de quelques secondes vitales leurs temps de réponse peuvent tous bénéficier de la quantité croissante de données stockées dans les systèmes de surveillance.
Le développement et la sophistication croissante de la surveillance ont donné lieu à une explosion de données que les entreprises peuvent (et doivent) gérer en toute sécurité. Cet aspect doit être pris en compte avant même d'examiner la façon dont les données sont stockées en vue de leur analyse et de leur utilisation au profit de l'entreprise. Compte tenu de la croissance des données de surveillance, les entreprises doivent évaluer la façon dont elles les stockent, si elles les conservent correctement et si elles ne manquent aucune occasion d'en extraire des informations utiles.

Ampleur du défi

Selon un rapport publié par IDC, en 2012, la moitié des données mondiales de type Big Data provenait de la surveillance (The Digital Universe in 2020 - IDC, avril 2014) Cette statistique témoigne de l'ampleur du défi auquel sont confrontées les entreprises qui utilisent des données de surveillance, lorsqu'il s'agit de les stocker et de les gérer. Les besoins de stockage découlant de cet énorme volume de données peuvent être insurmontables pour les entreprises.
En ce qui concerne le stockage des données de surveillance, les entreprises doivent examiner deux aspects essentiels : la durée de stockage possible et nécessaire des données, estimée de manière réaliste, ainsi que la qualité et la résolution des données stockées. Dans certains secteurs où la surveillance est obligatoire, un ensemble de règles d'archivage doit être respecté, notamment une durée minimale de stockage des données. En ce qui concerne la résolution, elle doit généralement être la plus élevée possible. Plus la résolution est élevée, plus l'entreprise tire parti des données. L'inconvénient est que plus la résolution est élevée, plus les besoins de stockage et les coûts associés le sont également.
Ces problèmes ne sont pas près de s'atténuer. Le volume mondial de données (y compris les données de surveillance) devrait augmenter considérablement au cours des six prochaines années : il devrait atteindre 40 Zo. Du fait de la croissance constante des données créées et stockées, il est difficile pour les entreprises de les exploiter de sorte à en extraire des informations réellement utiles.
En 2020, plus de 32 % des données pourraient être considérées comme « utiles », ce qui signifie qu'elles pourraient être analysées avec des modèles et des tendances en découlé.
En conséquence, les entreprises ont réellement besoin de reprendre le contrôle de leurs données maintenant. Sinon, elles risquent de ne jamais être en mesure de les contrôler et de les analyser dans l'avenir.

Reprendre le contrôle des données

Il existe deux problèmes principaux. Le premier concerne le stockage des données et le second leur analyse. Les données de surveillance devraient être stockées uniquement sur des systèmes de stockage sur disque. Ceux-ci peuvent à la fois stocker de grandes quantités de données de haute qualité et être reliés à un système de vidéosurveillance intelligente (IVS) garantissant l'homogénéité de l'enregistrement permanent de nombreux flux vidéo. La bonne nouvelle sur ce front est que la capacité de stockage des disques durs ne cesse d'augmenter. Autrement dit, le coût global du stockage des données diminue alors que celles-ci augmentent. Grâce à la réduction constante des coûts, le déploiement d'un système IVS pour gérer les données de surveillance devient plus viable, ce qui fait de l'analyse détaillée une option réaliste pour un plus grand nombre d'entreprises.
En mettant en place le système de stockage sur disque approprié, offrant la grande capacité dont elles ont besoin, les entreprises sont en mesure de planifier correctement la capacité de stockage nécessaire pour répondre à leurs besoins spécifiques en matière d'archivage et de résolution.
Les systèmes de surveillance sur mesure permettent également aux entreprises de maîtriser le coût de leur infrastructure. Comparativement à une multitude de disques pour ordinateurs de bureau, le coût des disques durs de surveillance n'est que légèrement supérieur et ils nécessitent moins de slots de disque SDVR (Standalone Digital Video Recorder) pour disposer d'une capacité beaucoup plus élevée.
De plus, ils consomment beaucoup moins d'énergie et présentent moins de risques pour le système du fait qu'ils produisent moins de chaleur.
Cependant, la mise en place d'un système de stockage sur disque avec un système IVS intégré ne suffit pas. Pour relever le défi de l'analyse des données et en tirer profit, les entreprises doivent également mettre en place les processus et les structures nécessaires. Les systèmes d'analyse vidéo peuvent désormais être programmés pour suivre les objets identifiés comme humains et envoyer une alerte lorsque le sujet enfreint les règles prédéfinies (par exemple, en cas d'escalade sur un mur).
Bien que cette analyse s'effectue en temps réel, une grande partie s'effectue généralement sur une vidéo enregistrée, plutôt que sur des flux en direct. Par conséquent, là aussi, une grande capacité de stockage est nécessaire pour accueillir cette grande quantité de données vidéo haute résolution et utiliser au mieux la technologie d'analyse disponible.
Au fil de l'évolution de la technologie associée à la surveillance, nous constatons également une évolution considérable du volume de données à stocker et à analyser. C'est à la fois une aubaine et un problème. La surveillance s'étend à de nouveaux domaines, allant des aéroports aux systèmes de transport, à la grande distribution et aux services d'urgence. Cette évolution offre aux entreprises une multitude de nouvelles possibilités et met en évidence la valeur du stockage et de l'analyse efficaces des données de surveillance, mais pour en tirer parti, les outils et la technologie appropriés doivent être en place.
De solides fondations articulées autour d'une capacité de stockage flexible sont indispensables pour tirer parti des données de surveillance. Dans un monde où les données jouent un rôle de plus en plus important, les entreprises qui utilisent des systèmes de surveillance doivent réévaluer leurs besoins de stockage et migrer vers des solutions qui s'intègrent efficacement avec les outils d'analyse. Bien que les capacités de stockage et d'analyse évoluent constamment, les entreprises doivent être en mesure de mieux gérer leurs données dès maintenant pour en tirer parti à long terme.

Autour du même sujet