E-commerce : solutions open source vs solutions propriétaires : 5 questions à se poser avant de faire son choix

Dans le monde « impitoyable » des technologies e-commerce, s’affrontent depuis toujours deux philosophies : celle des solutions technologiques reposant sur le modèle Open Source et celle des éditeurs de solutions propriétaires.

Afin de vous aider à y voir un peu plus clair, je vous propose de passer en revue, cette semaine, les  5 premiers points clés à étudier avant de choisir l’une ou l’autre de ces approches (ô combien) différentes mais tout aussi capables de rendre de bons et loyaux services.

1. Philosophie : ai-je bien compris la différence entre une solution Open Source et une solution Propriétaire?

Un logiciel Open Source est un logiciel dont l’accès au code source est autorisé par son auteur. Il peut être modifié et donner lieu à des progiciels dérivés. Il repose sur une communauté de développeurs qui travaillent sur même code source et procèdent à un échange de « bons procédés » : les modifications apportées sur les sources des logiciels sont mis à la disposition de la communauté de développeurs.
Au contraire, un logiciel Propriétaire est un logiciel développé par une personne ou une entreprise, qui en est le propriétaire. Les sources sont « encapsulées » et ne sont pas accessibles sans autorisation du concepteur.  Les évolutions sont pilotées par ce dernier  qui peut s’appuyer sur sa communauté d’utilisateurs pour faire évoluer le logiciel.
Point N°1 : une solution Open Source est modifiable par un développeur, la solution Propriétaire est pilotée par un concepteur qui se charge de centraliser les développements et les évolutions.

2. Développement informatique : est-ce que j’ai des compétences en développement au sein de mon entreprise ?

Les solutions Open Source ne sont que très rarement exploitables telles quelles. Comme elles ne sont pas livrées clé en main, elles nécessitent au mieux du paramétrage (assez souvent complexe pour les non initiés mais dans 95% des cas, cela implique des développements informatiques et de l’assemblage, qui seront réalisés par des experts. Un développeur est donc le complément indispensable qui doit être livré avec la solution Open Source !
Au contraire, les solutions Propriétaires sont proposées clés en main et déployées par les éditeurs.
Par essence, ces solutions ne nécessitent pas ou très peu de compétences techniques et font plutôt appel à une expertise métier.
Point N°2 : une solution Open Source nécessite des compétences en développement informatique, alors que la solution Propriétaire est habituellement exploitable après un  simple paramétrage.

3. Personnalisation : ai-je besoin d’une solution spécifique ?

Pour chaque projet e-commerce, un 1er niveau de personnalisation s’avère souvent nécessaire et le paramétrage peut y répondre partiellement (charte graphique, catalogues, ergonomie, zoning du site, etc.)
On peut aussi être tenté par une solution personnalisée. Cela est possible avec les solutions Open Source – vous faites appel à un développeur – ainsi qu’avec la plupart des solutions Propriétaires – l’éditeur proposant ses services sur le sujet. Opter pour un développement spécifique apparaît souvent comme la panacée car cela flatte l’égo du e-commerçant et renforce son sentiment de liberté et d’autonomie. Mais cela se traduit la plupart du temps par une mise en œuvre complexe et coûteuse. Avec les logiciels Open Source, il faut s’assurer que la montée de version ne sera pas aussi longue qu’un jour sans pain et dans le cas d’un logiciel Propriétaire, il faut valider que les développements permettront une mise à jour simple vers les versions futures du logiciel. Sans compter qu’un développement spécifique implique forcément des tests et des corrections d’anomalies…
Point N°3 : avant de vous lancer dans du spécifique, validez bien que la particularité de votre activité le justifie et que la communauté Open Source ou l’éditeur n’ont pas d’autre réponse à vous apporter.

4. Richesse fonctionnelle : de quelles fonctionnalités ai-je besoin ?

Sur ce sujet, j’avoue avoir du mal à répondre quand mes clients me pose la question. Les solutions du marché sont de plus en plus riches fonctionnellement et il est difficile de dire que les solutions Open Source sont moins riches que les solutions Propriétaires (idées souvent défendues par les éditeurs de solutions e-commerce propriétaires) mais elles nécessitent souvent l’implémentation de modules complémentaires pour atteindre le niveau fonctionnel des solutions propriétaires.
Il convient avant tout d’étudier comment une fonctionnalité est abordée d’un point de vue métier et de comprendre ce qui se cache derrière les mots du marketing…
Ainsi une solution multicanal peut se résumer chez certains éditeurs par une simple connexion aux places de marché alors que pour d’autres, le multicanal couvrira les boutiques, les places de marché, les VDI, les commerciaux sédentaires et le call center…
Point N°4. La richesse fonctionnelle ne dépend pas de la nature de la solution mais de l’expertise métier de son concepteur, qui doit avant tout permettre au commerçant de mieux faire son métier. C’est aussi simple que ça…

5. Mise en œuvre : est-ce que je suis pressé ou pas ?

Le délai de mise en œuvre de la solution e-commerce est également un critère à prendre en compte.
De par sa nature, la solution Open Source, qui doit être complétée et assemblée, va demander plus de temps pur la mise en œuvre.
Au contraire, la solution Propriétaire étant livrée clé en main, on compte des délais de mise en œuvre (hors paramétrage et charte graphique) plus courts. Dans la vraie vie, l’intégration de la charte graphique ou le paramétrage du catalogue, s’ils sont automatisés, n’en restent pas moins des points critiques qui nécessitent réflexion et concertation. Et donc du temps.
Point N°5 : les solutions Propriétaires offrent théoriquement des délais de mise à disposition très réduits mais bien penser son site d’e-commerce nécessitera toujours du temps…
Je vous donne rendez-vous dans une prochaine tribune pour découvrir les 5 autres questions clés à vous poser pour choisir au mieux votre plate-forme.
    

Intégration / Riche