Référencement mobile : faux problèmes et vraies stratégies

En tant que professionnels du search marketing, nous sommes régulièrement sollicités sur la question suivante : "Pouvez-vous référencer mon site mobile ?". Nous sommes souvent tentés de répondre "Pourquoi ne référencer que le site mobile ?"

 

Après l’apparition des premiers smartphones dotés d’un navigateur Web, la question du référencement des sites mobiles s’est rapidement propagée chez les éditeurs de sites et chez les référenceurs. Certains s’en souviennent encore : il existait des annuaires dédiés aux sites mobiles, poussés principalement par les opérateurs téléphoniques, à l’instar de ce que proposait Yahoo à ses débuts. Aujourd’hui, cette problématique est bien éloignée, même si seulement 36% des sites français sont compatibles mobile (source Abondance.com – avril 2015).

Questions et freins au référencement mobile

De nombreuses problématiques peuvent se poser en termes de mobilité et de visibilité dans les moteurs de recherche : domaine ou URL distincts entre sites mobile et classique, contenus dupliqués différents ou manquants, mauvaise compatibilité technique avec les différents supports, problématiques d’ergonomie, etc.

Il est encore fréquent de trouver pour un annonceur, deux sites distincts : le site classique, et à côté de lui le site mobile, par exemple avec une extension .mobi ou sur un sous-domaine. Dans ce cas, il est également fréquent que le site mobile ne contienne qu’une fraction du contenu du site classique.
Comment expliquer aux moteurs qu’il faut indexer l’un et l’autre ? Lequel mettre en avant et comment faire ressortir la bonne version en fonction du support de consultation ?

En termes de contenus, faut-il proposer le même dans les deux versions, ou une déclinaison à géométrie variable selon la place disponible ? Et comment expliquer la différence aux moteurs de recherche ?

Toutes ces questions n’ont a priori plus lieu d’être puisque la technique a réussi à les balayer à coup de recommandations provenant de Google. Aujourd’hui, un site doit être accessible et visible sur tout support et à tout moment.

Un site web doit être omniprésent, polymorphe et consistant !

La solution logique de « visibilité » d’un site dans sa version mobile, réside dans le fait qu’il soit disponible en même temps en version classique et mobile. Le même site doit donc être omniprésent sur tous les supports de lecture (écran classique, tablettes, smartphone, téléviseur…) et polymorphe en s’adaptant à la surface disponible de ces différents supports de lecture.

Il faut également s’assurer de la consistance des contenus d’un site, quel que soit le support de lecture. En effet, un visiteur doit naturellement retrouver le même contenu quand il  visite un site depuis son téléphone ou son ordinateur de bureau.

Le point de vue du moteur de recherche

Google, Bing et autres moteurs de recherche parcourent et indexent les sites web, qu’ils soient mobiles ou classiques. Ces derniers savent le cas échéant, parfaitement faire la différence entre deux versions. La récente grande annonce de Google, quant à la mise à jour de son algorithme (21 avril 2015), confirme parfaitement cette idée.

Le moteur de recherche se doit de trouver rapidement la meilleure réponse possible à une question pour les internautes… Y compris les mobinautes. En se plaçant du point de vue du moteur de recherche, nous donnerions donc naturellement une préférence pour les sites disponibles et adaptés pour tous les supports, et au contenu identique. Ce sont a priori les réponses les plus pertinentes, au moins en termes d’accessibilité.

Il s’agit bien là d’une économie de temps et d’énergie pour le moteur, et de meilleurs résultats à fournir aux utilisateurs. Cela ferait disparaître les problématiques de duplication de contenu entre deux sites, et autres problématiques de différentiels de contenus.

En termes techniques, nous parlerons de « responsive web design » ou de « dynamic serving », permettant de répondre à ces problématiques de mobilité.

Google notamment communique depuis de nombreux mois sur la nécessité de se conformer aux standards mobiles. Le mobile étant son plus grand levier de croissance, on comprendra aisément qu’il favorise en référencement naturel – au moins un peu – les sites conformes à ses « Guidelines ».

La solution SEO mobile

On aura donc bien compris que la vraie solution de référencement pour le mobile est tout simplement à base de référencement classique, avec un préalable technique qui est la compatibilité mobile du site, selon des critères très précis.

Le référencement d’un site en version mobile propose néanmoins quelques subtilités dont les référenceurs professionnels se délectent, comme par exemple les problématiques de contextualisation géographique ou temporelle. En effet, un site consulté sur un smartphone implique souvent un rapprochement géographique et/ ou temporel de la réponse recherchée, ce qui est un peu moins vrai lorsque l’écran s’agrandit !

La vraie réponse à la question du référencement mobile consiste ainsi, en grande partie, à allier une bonne compatibilité technique du site et un vrai savoir-faire en référencement naturel. En somme, rien de bien neuf par rapport aux bonnes vieilles recettes classiques, sinon que le web continue d’évoluer à grande vitesse et qu’il faut s’adapter très vite si on veut y survivre !

Mobilité / Google