Les étapes fondamentales de la création d’un datacenter "future-ready"

Nul ne sait dire ce que les futures générations feront de leurs datacenters. Nous pouvons par contre développer des centres de données avec une forte capacité d’adaptation au changement.

Pour construire un datacenter évolutif, vous devez examiner votre infrastructure dans sa globalité et écouter ce que les métiers de l’organisation ont à vous dire, leur feedback est d’une importance cruciale. Les équipes commerciales ont peut-être des besoins spécifiques que vous pourriez ignorer et qui auraient un impact considérable sur vos plans. Obtenir l’adhésion et le soutien des décideurs est essentiel également, car sans leur support le projet risque de rester à l’état de projet.

Une fois collecté le feedback de chacun et obtenu le soutien de la direction, voici quelques étapes fondamentales pour que votre datacenter « future-ready » dépasse l’étape du projet 

- Misez sur la simplicité : il ne faut pas confondre simplicité et status quo. Cherchez à évaluer la valeur du système en place et ce qu’il vous apporte. Puis, faites simple, identifiez les systèmes propriétaires, vieillissants qui méritent d’être remplacés pour des alternatives plus flexibles.

- Adoptez les standards ouverts : l’industrie IT développe sans cesse des technologies puissantes basées sur les standards ouverts. Privilégiez ces technologies pour être certain de la compatibilité durable des solutions que vous achetez aujourd’hui avec vos futurs investissements.

- Donnez la priorité au logiciel : les logiciels sont un vecteur de flexibilité et d’agilité des systèmes IT. Décidez quelles opérations se prêtent à une migration du Cloud au datacenter, dans une démarche d’optimisation de la réactivité de votre entreprise.

- Investissez dans une solution de sécurité de bout en bout : le marché de la sécurité IT est ultra fragmenté. Privilégiez une solution de sécurité de bout en bout, à la fois simple, efficace et connectée, pour éviter de créer des failles de continuité entre deux solutions qui ne seraient pas totalement interopérables.

- Modernisez et automatisez : les plateformes IT obsolètes et les anciens langages de programmation sont restrictifs par nature. En choisissant de migrer vers des systèmes modernes, vous réduirez vos coûts, vous gagnerez en agilité et vous poserez les bases durables de processus automatisés.

Cette liste n’est pas exhaustive mais c’est une base solide pour entamer le dialogue avec vos équipes. La prochaine étape est celle de la sensibilisation : formez vos équipes à l’utilisation de la technologie et à la nécessité d’adapter leurs processus métier. Si personne ne sait faire bon usage des nouveaux équipements flambant neufs, alors ils deviendront une charge. Sollicitez vos fournisseurs et leurs services de support pour réduire autant que possible les temps d’arrêt et vous aider à former correctement vos collaborateurs. Si vous suivez ces recommandations, votre prochaine modernisation IT devrait se faire en douceur, sans complications. 

Datacenter