SEO : la boîte à outils d’un référencement de qualité

Que serait l’orchestre SEO sans ses instruments ? Et quels sont ces ustensiles qui permettent au référenceur de faire son travail ? Panorama des outils SEO.

Son nom est quelque peu trompeur : le référencement naturel est tout sauf « naturel ». Loin d’être spontanée, la stratégie SEO se construit étape par étape, comme une maison s’édifie pierre par pierre, à l’aide d’outils qui permettent de poser les fondations, d’élever la bâtisse, puis de vérifier l’état général de la construction. Voici un panorama non exhaustif de ces outils sans lesquels le travail du référenceur serait impossible.

Le SEO et ses outils

Un proverbe populaire nous dit que les bons outils font les bons ouvriers. Relativisons : il faut tout de même que l’ouvrier ait du talent, c’est un indispensable préalable, particulièrement dans le domaine du SEO. Mais il reste vrai que ce sont les instruments, et la façon dont on les utilise, qui séparent les bons musiciens des médiocres.

Le référencement naturel s’appuie sur une multitude d’outils dont certains sont plus utiles, plus techniques, plus faciles d’accès ou plus multitâches que d’autres. Nous vous proposons un panorama de ces outils afin de vous aider à vous y retrouver. Attention, il ne s’agit pas d’une liste détaillée de logiciels, mais d’un survol des catégories d’ustensiles disponibles. On trouvera ici des conseils de cet ordre.

Outils d’analyse et de traitement

Pour bien se positionner

Les outils de positionnement, ou de suivi de positionnement, ont pour caractéristique de vérifier quotidiennement la position des mots-clés que vous avez ciblés en fonction des requêtes des internautes, ainsi que votre positionnement sur les moteurs de recherche et celui de la concurrence. Bref, vous l’aurez compris, ils s’intéressent à l’impact de vos mots-clés sur votre place dans la page de résultats.

Pour mettre le doigt sur les mots-clés qui marchent

Une stratégie SEO repose sur les mots-clés : ce sont eux qui peuvent vous offrir un bon positionnement. Pour cela, il existe des générateurs de mots-clés qui vous permettent de trouver et d’analyser les expressions précises et les mots utilisés dans les requêtes tapées le plus souvent par les internautes. Vous pouvez également pondérer ces résultats avec les volumes de recherche et le taux de concurrence, et in fine faire main basse sur les mots-clés que vous devrez intégrer à votre contenu pour viser un meilleur positionnement.

Pour faire du linkbuilding

Netlinking, backlinks, liens cassés… Les liens sont votre ciment : il faut de la quantité, il faut de la qualité, et il faut que les autres sites vous appuient. Nombreux sont les outils dont l’objet consiste à vous aider à trouver les influenceurs du web – personnes, pages, comptes (Twitter, Facebook) et blogs – qu’il serait bon d’avoir dans vos contacts, parce qu’ils pourraient bien, un jour, insérer un lien vers votre page et ainsi vous faire profiter de leur popularité.

D’autres instruments vous guident vers les opportunités de linkbuilding, pointent du doigt les liens cassés sur vos pages, analysent la valeur réelle de vos backlinks (et signalent leur apparition, le cas échéant) et vous donnent des solutions pour vous tirer d’une pénalité Google Penguin.

Pour nager le crawl

C’est une image, bien sûr : le crawl n’est pas le concurrent de la brasse, mais une méthode qui consiste à analyser votre site avec toutes les pages qui le composent. Les outils en question y puisent des informations qui mettent à jour l’architecture SEO : balises html, liens internes et externes, images, fichiers CCS et JavaScript, anomalies rencontrées, etc. En quelques minutes, vous savez tout de la structure d’une page. Une bonne manière d’aller jeter un œil à ce qui se passe chez un concurrent.

Pour analyser ses performances

Si vous voulez savoir si un footballeur a été bon sur le terrain, vous lisez une analyse de sa performance dans un magazine spécialisé. Idem pour votre site : les outils d’analyse de performance détaillent les prouesses (et les erreurs) d’un site, notamment sa rapidité (temps de chargement), son audience, les pages de destination de les plus visitées, etc. En bonus, ils vous soumettent des pistes d’amélioration pour vous aider à l’optimiser.


Outils éditoriaux

Scanner les performances de votre site et trouver les mots-clés les plus pertinents ne sert à rien, si vous n’êtes pas capable de produire un bon contenu – ou de vérifier que celui qu’on vous soumet ne fait pas doublon avec une autre page.

Le souci de la qualité est, pour Google, un paradigme essentiel : c’est ce qui va permettre au moteur de recherche de fournir des résultats qui correspondent aux requêtes formulées par les internautes. Le développement et la mise en application de l’algorithme Google Panda est là pour nous le rappeler : le travail de rédaction et la pertinence du contenu en regard des mots-clés sont des données essentielles du SEO.

Le calcul des mots-clés

Un bon contenu est celui qui intègre correctement les mots-clés et expressions qui vont attirer le maximum d’internautes – on l’a vu plus haut. Mais encore faut-il que leur taux de présence soit correct : c’est le boulot de ces outils qui calculent la densité de ces mots-clés dans une URL et vous montrent où ils se trouvent.

Le calcul du taux de similarité

Un joli euphémisme pour évoquer les cas de plagiat – même si, dans le monde du web, une reproduction partielle ou totale d’un article n’est pas exactement considérée comme du plagiat au sens de la propriété intellectuelle. Ces outils scannent le web à partir d’un texte que vous leur soumettez et calculent le taux de similarité avec d’autres textes ou URLs, histoire de vérifier que votre rédacteur ne s’est pas contenté de faire un copier-coller.

Le générateur d’ancres de liens

Pratique pour éviter les répétitions ou les sur-optimisations, ces outils déclinent vos ancres de liens et en dressent un bilan. Pas indispensable, mais tout de même très utile dans certaines circonstances.

En conclusion

Voilà qui conclut notre tour d’horizon des catégories d’outils SEO. Pour le référenceur, ils sont l’assurance de pouvoir construire une stratégie le plus efficacement possible et avec un maximum de pertinence, tout en s’appuyant sur un contenu de qualité.

Google / Moteur de recherche