Sept recommandations pour bien planifier un projet IoT

Aux entreprises qui souhaitent se lancer dans l’aventure de l’Internet des objets, voici une checklist des principaux points à avoir en tête.

Le monde du développement de nouvelles plateformes et de dispositifs de connexion plus communément appelé l’internet des objets promet des changements en profondeur dans de nombreux secteurs. L’industrie-, le monde de la distribution et les transports sont quelques-uns des secteurs qui seront révolutionnés. L’IoT ouvre la voie à de très nombreuses opportunités pour toutes les entreprises et elles doivent apprendre à en retirer un maximum d’avantages.

« Gartner, Inc. prévoit que 6,4 milliards d’objets connectés seront utilisés dans le monde en 2016, soit une hausse de 30% par rapport à 2015. Ce chiffre pourrait même atteindre les 20,8 milliards d’ici à 2020. En 2016, 5,5 millions de nouveaux objets seront connectés chaque jour. »  Il s’agira de capteurs intelligents pour la maintenance prédictive, d’étiquettes RFID dans la vente au détail pour gérer les stocks, ou encore de passerelles intelligentes pour les besoins d’analyse en temps réel et de prise de décision en périphérie du réseau.

Le rythme auquel les entreprises de toute taille et de tous secteurs imaginent des applications de l’IoT dans leur métier est époustouflant. Elles puisent dans l’immense potentiel que cet écosystème d’objets connectés a à leur offrir, aussi bien pour créer une nouvelle app pour smartphone que pour doter un système métier en place d’une plateforme de surveillance.

Aux entreprises qui souhaitent se lancer dans l’aventure de l’IoT, Red Hat recommande la checklist suivante en 7 points :

  1. Mobilisez les bonnes équipes. La planification de l’IoT doit être un projet global impliquant le département IT, différentes divisions métier et toutes les équipes en charge des opérations de sécurité.
  2. Soyez ambitieux. Définissez des objectifs de business spécifiques qui produiront les meilleurs résultats d’ensemble, de gains d’efficacité opérationnelle ou d’amélioration de l’expérience client par exemple.
  3. Commencez petit mais voyez grand. Privilégiez au début de petits projets qui produiront de la valeur et servez-vous de ces résultats pour élaborer un business plan convaincant afin de justifier des déploiements à plus grande échelle.
  4. Ne négligez pas la sécurité. Une infrastructure IoT risque d’accroître l’exposition d’une organisation à des attaques potentielles du fait de la connectivité entre les objets et les systèmes de l’entreprise. Il est recommandé de planifier tous les aspects liés à la sécurité avant de se lancer dans une initiative IoT.
  5. Vérifiez la compatibilité avec le Cloud. Comment l’initiative IoT se comportera-t-elle dans un environnement Cloud ? C’est important, car c’est souvent le cloud qui fournira la plateforme évolutive de pilotage et d’exécution des dispositifs connectés et qui s’avère la solution la plus économique pour supporter les volumes de données ainsi produits.
  6. Préparez les conditions de maintenance. Comment procéderez-vous pour les mises à niveau et les réparations des dispositifs IoT ? Comment assurerez-vous la gestion efficace et déontologique des données ? Développez une stratégie claire de gestion de l’IoT au sein de votre organisation.
  7. Analysez les données. Les entreprises doivent se doter d’une plateforme capable d’analyser les données que produisent les objets IoT qu’elles ont installés, de façon à prendre des décisions en conséquence dans les meilleurs délais.

Autour du même sujet