Open source et PaaS : les clés de la réussite des initiatives DevOps

Les initiatives DevOps ont d'autant plus de chances de réussir lorsque les entreprises adoptent des solutions PaaS et open source dans leur démarche.

La méthodologie DevOps, utilisée pour la création et l’évolution de logiciels, séduit aujourd’hui un éventail suffisamment large d’entreprises pour établir des statistiques représentatives. Quelles sont les clés de son succès ? Selon quelles modalités l'adopter ? L’étude "DevOps, l’Open Source et l'agilité" d'IDC souligne à quel point l’open source est primordial dans cette approche, ainsi que les multiples avantages offerts par les solutions PaaS.

Cette étude, publiée en juin 2015, révèle que 82% des 220 décideurs IT interrogés en Europe et aux Etats-Unis citent l’open source comme un élément central ou important de leur stratégie DevOps. L’open source s’étend ici aux systèmes d’exploitation de type Linux, aux infrastructures cloud, aux solutions PaaS ou encore aux technologies de provisioning ou de surveillance d’infrastructures. Les avantages constatés sont nombreux : gains de productivité/d’agilité pour les équipes opérationnelles et les développeurs, accès rapide aux dernières innovations et facilité de personnalisation.

On apprend en outre que 46% des adeptes des principes DevOps privilégient les éditions de logiciels open source accompagnées de services de support de l’éditeur alors que seulement 12% préfèrent télécharger leurs logiciels sur des sites de développeurs open source et les intégrer seuls ou avec l’aide de prestataires.

De nombreuses sources évoquent la révolution culturelle qu’implique DevOps, qui prône la collaboration et la transparence. Un second facteur de réussite ressort de l’étude d’IDC : la mise en œuvre de technologies adaptées. 93% des sondés estiment que l’efficacité d’une approche DevOps passe par l’adoption de nouvelles technologies et 85% prévoient d’en déployer, soit au sein de leur infrastructure interne (49%), soit sur une infrastructure dédiée, en colocation, hébergée ou externalisée (36%).

80% des membres du panel considèrent que les nouvelles technologies PaaS sont essentielles aux initiatives DevOps. Ces solutions amélioreraient la collaboration entre les développeurs et les administrateurs IT (46%), offriraient des environnements de développement plus stables et fiables (40%), favoriseraient la standardisation des environnements de développement (37%), accéléreraient les cycles de développement (36%) et permettraient de bénéficier plus rapidement des avancées de la communauté open source (34%). L’étude précise : "En intégrant aux processus DevOps l’infrastructure Cloud, la plateforme et les outils de développement en libre-service, ainsi que les outils de gestion du cycle de vie, les solutions Platform-as-a-Service font gagner du temps à la fois aux développeurs et aux équipes opérationnelles."

Plus que des économies financières, les adeptes des technologies PaaS, et plus généralement des approches DevOps, visent surtout la croissance. A la question "Quels impacts sur la performance de votre entreprise attendez-vous d’une stratégie DevOps d’ici fin 2017 ?", les répondants ont cité en priorité l’amélioration de la satisfaction et de l’engagement client (49%), l’augmentation de la productivité du personnel (46%) et l’accroissement du chiffre d’affaires (45%). La réduction des coûts d’exploitation n’arrive qu’ensuite (44%).

Côté accélération des cycles de développement de logiciels, les objectifs sont ambitieux. En moyenne, les sondés espèrent multiplier par dix leur nombre annuel de lancements de versions avec 30% de projets DevOps à l’horizon 2017, pour parvenir à un lancement trimestriel ou mensuel (69%). Ces chiffres sont encore loin des scores d’Amazon Web Services et de Facebook, certes, mais ils sont tout de même en nette progression par rapport au rythme annuel actuel de 2 nouvelles versions maximum par application constaté dans 63% des entreprises. Les questions de compatibilité et notamment de partage de données entre les nouveaux développements et les applications existantes seront toutefois cruciales. L’étude indique que 60% des projets DevOps devraient pouvoir s’intégrer aux systèmes en place.

Si l’étude se concentre majoritairement sur les aspects techniques et technologiques des approches DevOps, elle atteste également du lien étroit avec la méthodologie de travail (autrement dit les processus et la culture). Les sondés considèrent les approches Agile (43%), le partage de processus de surveillance entre les développeurs et les équipes opérationnelles (43%) et la généralisation du libre-service (38%) comme indispensables à la réussite des stratégies DevOps. Le rôle de l’open source dépasse ainsi celui de simple outil dans les démarches DevOps. En reflétant les aspects de collaboration, de transparence et de mise en commun du travail des équipes distribuées caractéristiques de l’open source,  DevOps incarne l’innovation logicielle open source en plus de s’en approprier les outils.

Open source / PaaS