Interopérabilité : le précieux sésame de l'entreprise moderne

Si certains formats permettent de partager des documents sous différents OS, on est encore loin de l’interopérabilité totale. Toutefois, sans ce précieux sésame, les entreprises ne peuvent ni communiquer ni collaborer efficacement à travers différentes plateformes.

Vers plus de  compatibilité

En matière de communication et de collaboration, en interne comme à l’international, il existe un domaine qui incarne parfaitement le concept d'interopérabilité : les communications unifiées.

Les communications unifiées consolident toutes les applications de collaboration et de communication au sein d'une interface centralisée, simple d'utilisation et disponible sur le poste de travail comme sur le mobile. À titre d'exemple, elles permettent à un collaborateur d'envoyer un message depuis un terminal – un ordinateur par exemple – et de poursuivre sa conversation sur un autre terminal – un smartphone ou une tablette. 

Les communications unifiées permettent aux entreprises en pleine transformation (acquisition, fusion…) d’établir instantanément le dialogue avec tous leurs contacts anciens et nouveaux : partenaires, fournisseurs, collègues d’une entreprise acquise récemment, et même les clients issus de réseaux externes.

Grâce à ce type de solution, les entreprises peuvent implémenter des services interopérables et lever les barrières à l’intégration inter-systèmes. 

L'interopérabilité des communications unifiées est aujourd'hui un vecteur de réussite indispensable pour les entreprises, particulièrement face à la croissance exponentielle de la mobilité. L'enjeu consiste à sélectionner les bons services et le bon prestataire, et d’adopter la bonne approche pour déployer ces nouvelles fonctionnalités.

Communications Unifiées : comment réussir un déploiement sans accroc ?

Le parcours entre les phases d'adoption, de déploiement et de gestion du changement peut s’avérer un véritable challenge et il est essentiel de suivre certains préceptes incontournables.

1. Déterminer les besoins de l’entreprise et des collaborateurs

Un bilan précis des besoins des utilisateurs clés est un passage obligé vers tout déploiement de nouveaux services de communication. Par exemple si un réceptionniste voit son système de téléphonie disparaître du jour au lendemain sans aucune concertation préalable, il se sentira négligé par son entreprise ou, pire, pourrait devenir un réfractaire vocal car il n’aura pas été accompagné adéquatement dans cette transformation. 

2. Adopter une politique flexible de gestion du changement

Même les systèmes de communication les plus performants (gains de temps majeurs, collaboration renforcée...) restent inefficaces si les collaborateurs ne les adoptent pas. Une implémentation réussie passe d'abord par une politique ciblée de gestion du changement. En informant les collaborateurs longtemps à l'avance des modifications à venir, et en les accompagnant dans la transformation, on s’assure que l’adoption sera relativement fluide.

Ici, l’interopérabilité est clé car elle permet de simplifier la transition d’un système vers l’autre, et donc permet un échelonnement du déploiement de la nouvelle solution dans le temps – garantissant la continuité des interactions entre les utilisateurs du nouveau système et ceux encore utilisateurs de la solution sortante.

3. Planifier des ateliers de formation à chaque étape du déploiement

Les collaborateurs doivent bien comprendre les tenants et les aboutissants des nouvelles technologies déployées, tant pour l'entreprise dans son ensemble que pour leur propre productivité individuelle.  Il est important de les rassurer quant à d’éventuels risques perçus dans les nouveaux systèmes et de les inciter à expérimenter.

Ces ateliers sont d’autant plus importants pour les utilisateurs clés : ceux ayant un usage intensif ou ceux ayant un usage bien particulier des solutions de communication de l’entreprise.

4. Maintenir le dialogue et solliciter les retours d'expérience des utilisateurs

Le suivi post-implémentation joue un rôle essentiel dans l'adoption par les collaborateurs. Les utilisateurs doivent être régulièrement informés des dernières évolutions après le déploiement. Il est crucial de recueillir leur avis sur les changements apportés, et de considérer que le projet de transition ne s’arrête pas une fois chaque utilisateur migré, mais bel est bien une fois que leur adoption est avérée et que l’ensemble des indicateurs de satisfaction utilisateur définis en amont sont au vert.

Les environnements ouverts favorisent la communication. En ce sens, les Communications Unifiées offrent une interopérabilité qui favorise les échanges entre collaborateurs. Les entreprises jouent ainsi gagnant sur tous les fronts : satisfaction des utilisateurs, rétention des talents – avides d’un environnement de travail flexible et moderne, ainsi que continuité opérationnelle et croissance pérenne !

La transition vers un environnement de travail moderne est grandement favorisée par la mise en place de solutions de communication flexibles pour l’entreprise et pour les utilisateurs. Mais le succès de cette transformation ne se limite pas au choix de la solution la plus adaptée à chaque entreprise ; il repose également en grande partie sur la qualité de l’accompagnement des utilisateurs tout au long de ce changement.

Une solution dont les capacités d’interopérabilité permettent une transition progressive ainsi que la mise en place d’un projet d’accompagnement au changement seront les deux atouts majeurs d’une transition réussie !

Mobilité / Smartphone