Les 5 principes de l’approche holistique de la gestion des données

Les données sont devenues un enjeu crucial et les entreprises ont besoin aujourd’hui plus que jamais de pouvoir les activer indépendamment du lieu où elles sont stockées.

La nécessité d'une stratégie de gestion de données holistiques a été provoquée par le déplacement de ces dernières dans le cloud, l’augmentation des applications, une demande croissante de sécurité et de conformité, ainsi qu’une digitalisation omniprésente. Les données sont devenues un enjeu crucial et les entreprises ont besoin aujourd’hui plus que jamais de pouvoir les activer indépendamment du lieu où elles sont stockées.

Ainsi, l’approche holistique est basée sur cinq principes :

1) Apprendre à connaître vos données : Aujourd'hui, les organisations ont besoin de savoir où sont stockées les données, à quel point sont-elles sécurisées et disponibles dans le cadre d’une récupération d’urgence, d’une reprise d’activité, d’un test/dev, d’un reporting et de business analytics. En mettant en place une structure, complète, dynamique et évolutive, les organisations seront dans la capacité à collecter, modifier et organiser toutes leurs informations.

2) Fédérer les données : A l’heure actuelle, les entreprises ne sont plus dans une situation où elles ne disposent que de quelques endroits ou silos de données. Elles ont en tellement que de temps en temps elles ne savent pas de quelles données elles disposent et où elles sont situées. Fédérer les données et les regrouper, permet de les protéger, de les récupérer, de les déplacer, de les retrouver et de fournir des applications et des données quelles que soient leurs infrastructures afin de pouvoir y accéder et les utiliser sans avoir à les déplacer.

3) Mobiliser les données : Les organisations ont besoin d’agréger leurs données stockées dans plusieurs endroits : sur site, dans le Cloud, dans des environnements virtuels et mobiles. Pour mobiliser les données, les organisations doivent être en mesure de pouvoir sauvegarder les données  depuis tout terminal afin d’éviter la perte de données et avoir la capacité d’effacer toutes les données importantes présentes sur ceux-ci.

4) Gouverner les données : Les entreprises d’aujourd’hui doivent faire face à une augmentation croissante d'exigences de conformité. En ayant des données fédérées sous une seule gouvernance corporate, les organisations peuvent comprendre de quelles données elles disposent, où elles résident et vont pouvoir mettre en place des politiques.

5) Sécuriser les données : Avec les nombreux piratages informatiques actuels, de logiciels malveillants et autres menaces, à la fois internes et externes, les organisations doivent être en mesure de sécuriser leurs données. Une stratégie de sécurisation doit être mise en place pour donner aux utilisateurs l’accès aux données auxquelles ils ont le droit d’accéder grâce à un mot de passe tout en s’assurant que ces dernières sont cryptées et protégées.

Autour du même sujet