Comment sélectionner un fournisseur de cloud performant ?

Le cloud tend à devenir la principale infrastructure IT d’un nombre grandissant d’entreprises. Mais avant de faire votre choix, il convient de poser quelques questions clés au fournisseur pressenti.

Séduites par la promesse d’une flexibilité accrue et d’une baisse des coûts, de multiples organisations migrent leurs processus et systèmes centraux vers des plateformes dans le cloud.

Mais un chef d’entreprise peut-il confier la sécurité des données de son entreprise les yeux fermés à un fournisseur de cloud ? Une étude minutieuse de tous les aspects s’impose, depuis l’infrastructure utilisée et les mesures de sécurité prévues jusqu’aux antécédents en passant par la réputation de l’opérateur dans son secteur d’activités.

Lors de l’évaluation des fournisseurs de cloud, il importe de ne pas perdre de vue que tous ne proposent pas les mêmes prestations.

Par exemple, si vous recherchez un fournisseur proposant des services de gestion de contenu d’entreprise (ECM), il est indispensable que l’infrastructure du professionnel sélectionné soit spécialement prévue pour cette tâche. Les serveurs, banques de données et liens du réseau doivent être optimisés afin de procurer le niveau de disponibilité et de performance souhaité.

Mais attention, avant de s'engager avec un fournisseur quel qu'il soit, il convient de lui poser les bonnes questions !

Un échantillon des aspects clés à ne pas négliger

Audits: Le fournisseur réalise-t-il régulièrement des audits de son infrastructure afin de vérifier sa conformité à la réglementation en vigueur ? Accepte-t-il de vous présenter le rapport détaillé des précédents audits ? Quel est l’organisme agréé administrant ces audits ?

Hébergement: Comment les données hébergées sont-elles gérées ? Si le fournisseur de services utilise un centre de données, quels sont les antécédents du sous-traitant ?

Sécurité: Quelles sont les technologies de sécurité particulières mises en place par le fournisseur ? Comment les sauvegardes de données sont-elles gérées et où les données sont-elles stockées ? Comment le cryptage est-il utilisé ?

Intégration: Dans quelle mesure les ressources du cloud sont-elles compatibles avec les autres systèmes de l’entreprise, que ce soit sur site et dans le cloud ? La capacité du réseau en place est-elle suffisante pour permettre un accès fluide ?

Penser localisation, localisation, localisation !

Quiconque a déjà réalisé une opération immobilière a assurément connaissance du mantra «localisation, localisation, localisation».

Il s’agit d’un facteur décisif lors de l’acquisition d’une maison, et il l’est tout autant dans le choix d’un fournisseur de cloud.

Les sociétés régionales ou multinationales doivent plus particulièrement avoir conscience que plusieurs gouvernements et entités politiques, comme l’Union européenne, imposent des restrictions sur la localisation physique de certains types de données.

Certaines réglementations exigent que les données restent dans le pays du siège de la société. Et pour garantir le respect de cette obligation, de lourdes amendes et pénalités peuvent être encourues si le fournisseur de cloud a recours à des centres de données basés à l'étranger.

Lors de l’évaluation d’un fournisseur potentiel, il importe de savoir où se situent ses principaux centres de données ainsi que les éventuelles infrastructures secondaires qui peuvent être utilisées pour héberger vos données.

Une infrastructure secondaire située à l'étranger peut être utilisée à des fins de sauvegarde et de redondance lorsque le centre principal se situe en Australie. Il est indispensable de savoir précisément où se trouvent vos données en permanence.

Sans oublier la gestion du contrat

Lorsque vous aurez sélectionné un fournisseur de cloud, la rédaction d’un contrat constituera une nouvelle étape incontournable.

Les contrats doivent impérativement être aussi précis et exhaustifs que possible : coûts, contrats de niveau de service, modalités de résiliation du contrat...

Un contrat mal rédigé pourrait bloquer la société dans une relation contractuelle à long terme qu’il se révèlerait extrêmement onéreux de rompre. Une augmentation régulière et significative des honoraires et le prélèvement de frais supplémentaires imprévus sont autant d’éventualités auxquelles vous risquez d’être confronté si vous demandez un changement de configuration ou de capacité.

Il convient également de prévoir, dans les contrats, les mesures qui s’appliqueront en cas de panne, et l’indemnisation due en cas d’interruption de l’activité de l’entreprise.

Définir ces scénarios clairement dès le départ pourra vous éviter bien des désagréments et d’éventuelles actions en justice.

Soyez particulièrement attentif au stockage des données dans l’infrastructure en cloud du fournisseur. Et n’oubliez pas notamment de vérifier quelles sont les modalités de transfert des données à la fin du contrat et quel sera le devenir de ces données si le fournisseur venait à cesser son activité.

Dans ces cas de figure, il est primordial de déterminer précisément qui est effectivement propriétaire des données stockées sur la plateforme cloud.

Enfin, il est également nécessaire de s’intéresser à des facteurs tels que les éventuelles autres parties prenantes. Il peut s’agir d'opérateurs de réseau et d’autres entreprises en charge de la maintenance de l’infrastructure.

Le contrat doit également prévoir la marche à suivre en cas de difficultés avec une tierce partie intervenant dans la fourniture des services, les responsabilités de chacun et l’indemnisation due en cas de panne.

Un avenir prometteur dans le cloud

Grâce à sa flexibilité et à son évolutivité, le cloud permet aux entreprises d’adapter rapidement leurs ressources, à la hausse comme à la baisse, en fonction de l’évolution de la demande.

Cet atout peut se révéler particulièrement utile aux sociétés envisageant de recourir à des services ECM dans le cloud.

L’étude minutieuse d’un fournisseur de cloud potentiel et la rédaction d’un contrat précis et complet pourront permettre à l’entreprise d’exploiter pleinement tous les avantages d’une plateforme en cloud.

Autour du même sujet

Annonces Google