Meltdown : comment éviter que la faille des processeurs Intel n’impacte les sites e-commerce ?

La semaine dernière, une faille touchant tous les processeurs Intel produits depuis les années 90 a été révélée. Ordinateurs, tablettes et smartphones, tous les devices sont concernés.

Jeudi dernier, Intel a été pointé du doigt pour une faille de sécurité dans ses processeurs, appelée "Meltdown". Cette faille touche les téléphones mobiles, les tablettes, les ordinateurs personnels, tout comme les serveurs. Elle touche l’intégralité du parc informatique personnel et professionnel. Mais son impact est d’autant plus important pour les e-commerçants car elle a un impact sur les serveurs et peut mettre en péril la sécurité des informations dont ils disposent sur leurs clients.

Alors que les 1ers patches commencent à être déployés, les implications de ces corrections en termes de performance sont loin d’être anecdotiques. En effet, ces derniers semblent engendrer des ralentissements conséquents et représentent une menace concrète pour la vente en ligne. Ces corrections, bien que nécessaires, vont impacter la performance des sites marchands et donc leurs résultats. En effet, la baisse de puissance constatée sur les structures d’hébergement de données peut aller jusqu’à 25%. Ce qui est non négligeable pour la capacité des sites marchands.

Attendue par les professionnels du web, cette chute de performance aura deux impacts. Le premier, sera une augmentation des temps de chargements des pages sur les sites. Le second, une réduction de leur capacité d’accueil. Le rallongement des temps de chargement des pages augmentera la durée des parcours d’achat en ligne. Ce qui est très dangereux actuellement car l’internaute est impatient. Coupler ceci à l’augmentation des coûts d'hébergement induit par la baisse de capacité d’accueil, cela donne une situation critique pour les e-commerçants. 

Des évènements comme ceux-ci ne font que renforcer le besoin des professionnels du web et plus particulièrement des e-commerçants de piloter finement leur performance web. A fortiori en période de soldes, où cette chute de performance grève fortement leur capacité à vendre. Cette situation démontre qu’il est impératif de monitorer régulièrement l’activité d’un site marchand. Cela donne au vendeur en ligne une vision claire des capacités de son site ainsi que des axes d’amélioration. Afin de réagir promptement et dans le cas présent, qu’elles puissent être compensées par une infrastructure ou des développements optimisés. 

Dans le cas présent, deux actions sont à mener rapidement pour que la période de soldes puisse être abordée sereinement par les e-commerçants. Dans un premier temps, afin de garantir un parcours en ligne efficace, des ajustements des modules (désactiver ceux qui sont inutiles par exemple) sur le site sont à prévoir. Cela permettra de redynamiser les temps de chargement des pages et garantir l’expérience utilisateur. Dans un second temps, une augmentation de la capacité des serveurs par l’utilisation de solutions cloud par exemple, ainsi qu’une optimisation du code sera nécessaire afin de supporter l’activité e-commerçante quotidienne. 

La période de solde peut donc encore être une réussite !

Cette chronique a été réalisée par Romain Lamaison et Guillaume Thibaux, co-fondateurs de Quanta et experts en performance web.

Intel / Serveurs

Annonces Google