Vista pris en tenaille entre Windows XP et 7

Quasiment inexistant en termes de part de marché en fin d'année, Windows 7 a véritablement décollé depuis janvier. Sa progression mensuelle (+1,5 point) est plus qu'honorable.

Vaillant il y a encore quelque temps, Windows XP arrive en fin de règne, et flirte désormais avec les 50% de part de marché.  C'est toujours mieux que Vista qui a battu en retraite depuis longtemps.

La mort programmée du support de Windows XP en 2014 ne semble pas effrayer les utilisateurs. Ils sont nombreux à acheter des netbooks qui en sont dotés pour un prix proche des 300 euros.