Christophe Crémer (Prestashop) "PrestaShop part à la conquête des Etats-Unis"

Le nouveau directeur général de la solution de e-commerce Open Source s'est lancé dans une ambitieuse politique de développement. Il vise le leadership mondial.

La solution Open Source dédiée au e-commerce serait aujourd'hui utilisée par 50 000 sites, dont près de 11 000 français. Les extensions et personnalisations, les partenaires, le support et Prestabox, la solution SaaS clé en main, avec hébergement, sont les 4 sources de revenus qui permettent à la société d'afficher 1,4 million d'euros de chiffre d'affaires pour 2010. PrestaShop compte 28 salariés, dont 12 développeurs, et revendique une communauté de 160 000 membres.

 

JDNSolutions. Vous venez d'être nommé directeur général de PrestaShop. Quelles sont vos priorités ?

Fort de mon expérience à la tête de meilleurtaux.com, je compte développer une politique de croissance très ambitieuse. Aujourd'hui, la France est la source principale de nos revenus alors que seul un cinquième des sites crées grâce à PrestaShop sont français.

Nous allons d'abord partir à la conquête des Etats-Unis. Nous y avons ouvert une filiale fin 2010. Trois de nos salariés s'y trouvent désormais. Bruno Lévêque, le fondateur de la solution, est aussi parti outre-Atlantique. L'objectif est d'y imposer PrestaShop comme la meilleure solution pour le e-commerce.

Depuis sa dernière version, la solution s'adapte désormais au pays dans lequel elle est téléchargée. Deux mois de développement ont permis à la solution de mieux percer aux Etats-Unis, en intégrant les spécificités locales en matière de lois et de fonctionnement des sites Internet et du commerce. Depuis le début du mois de janvier 2011, le nombre de sites américains utilisant la solution a progressé de 25%. Il atteint désormais 2 500 sites. Nous suivons cet indicateur tous les jours.

Les Etats-Unis sont un début. Parmi les développeurs contribuant à la solution, nous allons ensuite identifier les experts qui pourront ensuite officiellement nous représenter en Allemagne, en Grande-Bretagne et en Espagne. La solution est déjà traduite en anglais et en 44 autres langues. PrestaShop dispose de tous les atouts pour devenir le leader mondial dans les solutions de création de sites e-commerce.

Pour appuyer la stratégie de croissance, nous allons aussi renforcer notre réseau de partenaires, ce que nous avons déjà commencé à faire avec par exemple eBay, Paypal, Moneybookers, Criteo, Envoimoinscher et aussi avec, côté agence web profileo, Bysoft, Ysance, entre autres.

Face à votre concurrent Open Source Magento, vous comptez cibler des structures plus petites ?

Notre solution n'a rien à envier d'un point de vue technique à Magento. Je les félicite pour leur communication : c'est le seul retard que nous pourrions avoir vis-à-vis d'eux. Mais en termes de performances, PrestaShop est au moins équivalent, et sans doute plus facile à développer et à mettre en œuvre.

Prestashop peut aussi compter sur sa rapidité d'exécution et du temps de chargement. Elle obtient un score de 98 selon Google Page Speed. Elle est jusqu'à 50% plus rapide que ses concurrents. Memcached a été implémenté pour plus de rapidité.

En termes de richesse fonctionnelle, la version.1.4, actuellement disponible en bêta est une réelle avancée, avec plus de 65 nouvelles fonctionnalités. PrestaShop v.1.4 propose désormais des thèmes mobiles, l'aide contextuelle distante, et le panier supporte désormais des opérations commerciales pointues. La solution 1.4  permet aussi d'intégrer le SAV en back-office, mais aussi un comparateur de produits, la gestion de taxes, et la navigation à facettes. La gestion multi-boutiques sera disponible dans la version 1.5.

Je rappelle par ailleurs aussi que certains des utilisateurs de PrestaShop ne sont pas des petites structures, comme Peugeot, Father and Sons, le Centre Pompidou, ou encore le musée du Prado.

Vous avez vendu deux des sociétés dont vous vous occupiez : Sybel, à Sage, et meilleurstaux.com à un consortium piloté par la Caisse d'Epargne. C'est ce que vous comptez faire avec PrestaShop ?

Ce n'est en effet pas totalement étranger à la stratégie globale, qui est très ambitieuse. Mais Meilleuxtaux.com a été revendu lorsque le site avait atteint un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros, et nous n'en sommes pas encore là pour Prestashop.

 

Christophe Crémer vient d'être nommé directeur général de PrestaShop Diplômé de HEC et de Paris Dauphine, Christophe Crémer débute sa carrière chez Citibank. Il crée ensuite en 1984 la société Sybel Informatique spécialisée dans les logiciels de gestion rachetée par Sage fin 1995.  Il a ensuite créé la société Meilleurtaux.com en mai 1999. Alors cotée sur le marché Eurolist, Meilleurtaux.com est rachetée fin 2007 par un consortium piloté par le groupe Caisse d'Epargne. Christophe Crémer est également administrateur de la société Twenga, il agit en tant que business angel pour plusieurs start-ups dans l'Internet.

Etats-Unis / Applications métiers