IE résiste toujours

En juillet, Internet Explorer ne cède que peu de terrain par rapport à Firefox. Le navigateur de Microsoft avait même mis un terme à une chute libre de plusieurs mois en mai avant d'engranger de nouveau des parts de marché. Les courbes se sont depuis aplanies et les deux navigateurs se livrent une bataille de tranchées.

Mozilla a néanmoins fait tonner les canons en juin dernier avec le lancement de la dernière mouture de Firefox. Si le navigateur est entré au Guiness Book grâce au nombre de ses téléchargements en 24 heures, il doit encore convaincre de nouveaux utilisateurs s'il veut inquiéter plus encore Microsoft qui prépare déjà la riposte avec une mise à jour d'Internet Explorer.