La lutte s'équilibre

Déjà amorcée en mai, la chute libre d'Internet Explorer ne reprend pas en juin. Le navigateur de Microsoft paraît même redresser la tête en reprenant 1,6% sur deux mois, dont toutefois seulement 0,1% en juin. Les courbes respectivement de Firefox et d'IE s'aplatissent désormais et suivent un axe parallèle. Mozilla compte cependant sur Firefox 3 pour séduire de nouveaux utilisateurs.

La dernière version du navigateur est en effet sortie le 17 juin dernier, date à laquelle il a été téléchargé à plus de 8 millions d'exemplaires. Mais si de nombreux utilisateurs ont fait la migration, Mozilla doit aussi convaincre de nouveaux internautes pour ravir à Microsoft d'autres parts de marché.