Navigateurs Web en novembre 2010

Internet Explorer devrait passer dans les tous prochains mois sous une barre symbolique. Celle des 50% de part de marché des navigateurs en France. Alors que deux internautes sur trois l'utilisaient il y a encore un an et demi seulement, cette proportion est désormais d'un sur deux. En un mois, Internet Explorer a perdu un point, à 50,7 %. Firefox, Safari et surtout Chrome taillent des croupières au célèbre navigateur de Microsoft. Celui de Google représente désormais 11,6 % du marché.