Galaxy S4 : Samsung monte la sécurité d'un cran, comme BlackBerry

Le constructeur coréen lance Samsung Knox pour cloisonner les données pro et privées et mieux protéger le terminal. BlackBerry étend de son côté BB Balance à Android et iOS.

Samsung et BlackBerry font feu de tout bois pour séduire les entreprises. Et parmi les arguments que peuvent mettre en avant les constructeurs, celui de la sécurité arrive en bonne position. A l'occasion de la conférence de lancement de son nouveau smartphone Galaxy S4, dont la sortie s'étalera en fonction des pays entre fin avril et fin juin 2013, Samsung a ainsi levé le voile sur une fonction à même d'intéresser un grand nombre d'entreprises : Knox.

Comme un clin d'œil à Fort Knox, le camp militaire sous lequel se trouve la réserve d'or des Etats-Unis, Knox est une fonction de sécurité qui vient compléter Samsung For Enterprise (SAFE), le set d'API que Samsung met à disposition pour élaborer une stratégie de Mobile Device Managament. Le principal intérêt de Knox réside dans sa capacité à séparer les données, informations et applications, de l'utilisateur dans deux environnements distincts, l'un personnel et l'autre professionnel.

Pré-installé par défaut sur le Samsung Galaxy S4 (et bientôt dans d'autres terminaux Samsung), Knox propose également d'autres briques de sécurité, dont un module de sécurité avancé (SE) pour protéger le système d'exploitation Android, un démarrage sécurisé, une protection du noyau TIMA (TrustZone-based Integruty Monitoring) et du SSO. 

Samsung Knox Vs BlackBerry Balance : la bataille des bulles de sécurité

La fonction Samsung Knox séparant vie privée/vie pro n'est pas une première dans le monde des smartphones. Et en particulier pour ceux ciblant les entreprises, comme c'est le cas avec le dernier modèle tactile de BlackBerry, le BlackBerry Z10.

Pour marquer sa différence, le Canadien avait en effet eu l'occasion de dévoiler BlackBerry Balance pour cloisonner sur un même terminal les univers personnel et professionnel de l'utilisateur. Aujourd'hui, il n'est plus seul sur ce terrain avec l'arrivée de Samsung.

"Je pense que le Galaxy S4 est suffisamment bon pour permettre à Samsung de gagner des parts de marché dans le haut de gamme. L'autre point important est que Samsung cible maintenant une clientèle entreprise et les utilisateurs de BlackBerry", a indiqué Lee Sun-Tae, analyste chez NH Investment&Securities.

Semblant avoir prévu le coup, BlackBerry vient toutefois de répliquer à l'arrivée de Samsung sur ses plates-bandes en annonçant que sa fonction BlackBerry Balance allait être disponible pour d'autres terminaux non BlackBerry.

Ainsi, BlackBerry Balance sera disponible, a priori à partir du 30 juin 2013, sur les terminaux sous iOS (iPhone et iPad) mais également Android. Pour assurer son fonctionnement et établir les règles de gestion, les entreprises devront passer par la solution BlackBerry Enterprise Service. Une façon habile pour le constructeur canadien de maximiser ses chances de percer au sein des entreprises.

Android / Smartphone