LinkedIn va lancer son réseau social d'entreprise

LinkedIn teste actuellement en interne une version beta d'un RSE. L'outil se base sur son actuel réseau social Web pour les professionnels. Groupes privés, partage sélectif d'informations et flux d'activité sont d'ores et déjà intégrés à la solution.

Le marché des réseaux sociaux d'entreprise (RSE) est en ébullition. Ces dernières semaines, Atos a pu mettre la main sur Bluekiwi (pour moins de 20 millions d'euros), et Microsoft vient de s'offrir Yammer (pour plus de 1 milliard de dollars). C'est aujourd'hui au tour de LinkedIn de se montrer intéressé par ce marché, finalement pas si lointain de celui sur lequel le réseau social pour les professionnels est aujourd'hui positionné. En fait, il ne manque pas grand-chose pour que LinkedIn puisse prétendre être un RSE. Un pas que la société annonce vouloir franchir. 

C'est le P-DG de LinkedIn, Jeff Weine, qui l'a révélé lors d'un entretien accordé à Fortune. Actuellement, les employés de LinkedIn forment aujourd'hui un groupe privé sur le réseau social, au sein duquel ils peuvent s'échanger des informations entre eux et uniquement entre eux. La porte d'entrée de ce groupe privé reste LinkedIn.com : ce sont les adresses mails professionnels des membres du groupe qui permettent de gérer les droits d'accès à cet espace de confiance.

Une gestion des flux d'activité est aussi proposée dans cet espace, permettant aux employés "de voir ce que leurs collègues écrivent, partagent, commentent et discutent", annonce le PDG, qui égrène là quelques fonctions du RSE testées en interne, tout en soulignant que bien d'autres sont envisagées. Jeff Weine a bien précisé qu'il comptait proposer ces services au plus grand nombre, mais il n'a pas précisé quand il comptait élargir ou finaliser cette phase beta.

Collaboratif / Réseaux sociaux