PrestaShop 1.5 : lever de rideau sur les nouveautés

Gestion multiboutique, nouvelles règles de gestion de panier, profiling de code... Les avancées fonctionnelles et techniques de la solution d'e-commerce Open Source sont nombreuses. Une App pour iPhone arrive aussi fin septembre.

Petit Poucet de l'e-commerce Open Source en 2007, date de sa création, PrestaShop a depuis bien grandi. Avec 115 000 boutiques actives utilisant sa solution et épaulé par une communauté de 340 000 contributeurs, il n'a d'ailleurs depuis (presque) plus qu'une idée en tête : ravir la place de numéro 1 au géant américain du secteur, Magento.

Si d'un point de vue financier et capitalistique la lutte entre les deux acteurs apparaît bien inégale - surtout depuis le rachat de Magento par eBay -, c'est sur le terrain de l'innovation technique et fonctionnelle que le français espère se démarquer. La pièce maîtresse de sa stratégie de conquête porte un nom : PrestaShop 1.5.

Un lancement décalé de plusieurs mois

Attendue depuis plusieurs mois (le lancement devait initialement avoir lieu en mai), la commercialisation de la nouvelle version de la solution d'e-commerce Open Source a donc été préparée de longue date. "Nous avons souhaité prendre le temps, et mettre sur le marché une version très stable et un logiciel de très bonne facture pour séduire les entreprises", explique Benjamin Teszner, à la barre de PrestaShop depuis le printemps dernier. Et le PDG de PrestaShop de poursuivre : "l'image d'une solution uniquement orientée PME nous a longtemps collée à la peau, et nous avons voulu proposer avec cette nouvelle version une offre répondant aussi aux besoins des plus grandes entreprises". 

Pour ce faire, l'éditeur français a intégré la gestion multiboutique pour permettre de gérer par le biais d'un back-office unique plusieurs front-office. Mais également la gestion multistock pour répondre aux problématiques de marchands ayant plusieurs entrepôts à gérer, sans oublier le multishipping et le multidevise.

1
L'interface back-office du configurateur multiboutique de PrestaShop 1.5 © Prestashop

"Avec PrestaShop 1.5, il est possible dans une commande d'acheminer un produit dans une ville et les deux autres produits dans une seconde ville, ou encore de retarder ou non l'envoi d'une commande si un des produits est manquant", fait savoir Benjamain Tezner.

1
"L'application iPhone sera disponible pour 60 euros par mois ou 600 euros par an" (Benjamin Teszner - PDG Prestashop) © PrestaShop

Autre nouveauté de cette nouvelle version : les règles de panier et de promotion catalogues. Avec PrestaShop 1.5, il devient possible d'allouer une réduction à un client privilégié ou encore, grâce au moteur de règles de promotion, d'accorder une réduction à partir d'une quantité de produits achetés ou dans certaines conditions. Par exemple : offrir une housse aux acheteurs allemands d'iPod Nano bleu pendant une période donnée.

Bientôt une application pour iPhone

Avec un cortège de 310 nouvelles fonctions (contre 275 annoncées pour la version précédente), PrestaShop 1.5 ne fait pas l'impasse sur les améliorations techniques. "Hormis le fait que l'on soit passé en MVC dans le back-office, nous avons simplifié le passage des données dans les appels de fonctions grâce à l'implémentation d'un design patter Registry pour identifier à tout moment dans le bon contexte d'utilisation. Les performances ont été améliorées, avec un gros travail sur l'optimisation des requêtes en base de données, mais aussi avec du profiling et l'extension des possibilités de surcharge de code", indique Damien Metzger, directeur technique de PrestaShop.

Dès à présent disponible en version Community gratuite, PrestaShop 1.5 ne constitue par ailleurs pas la seule cartouche de l'éditeur pour tailler des croupières à Magento. "Fin septembre, nous allons lancer une application iPhone qui sera disponible pour 60 euros par mois ou 600 euros par an. Elle va permettre de décliner très facilement une boutique Web pour les terminaux mobiles via un onglet qui viendra s'insérer naturellement dans le BO de l'utilisateur", conclut Benjamin Teszner.


Contacté par le JDN au sujet des remontées d'utilisateur sur le manque de stabilité de la version 1.5 de PrestaShop, son PDG, Benjamin Teszner a précisé ceci en date du 19 septembre 2012 : "PrestaShop a mis en place en 2011 une cellule qualité, dont le rôle est d'analyser de façon très fine, chaque semaine la qualité et la stabilité du logiciel. Soyez assuré que nous mettons tout en œuvre afin d'apporter une stabilité maximale au logiciel. Par essence, un logiciel contient des bugs. Nous sommes néanmoins très fiers de la stabilité de notre solution. A titre de comparaison avec d'autres solutions Open Source, on compte 4 000 bugs environ pour Magento, 1 499 pour Wordpress et 485 pour PrestaShop dont 146 pour la 1.5".

Prestashop