La reprise des campagnes

En matière de spam, le léger reflux observé les précédents mois semble s'être arrêté finalement en juin, du moins pour les deux superpuissances du spam que sont les Etats-Unis et la Chine. Le nombre de campagnes dans ces deux pays est en effet de nouveau à la hausse par rapport à mai. Une augmentation est également à noter pour la Russie.

En revanche, les campagnes d'origine britanniques et coréennes sont elles en recul d'un mois sur l'autre. Ces pays enregistraient pourtant une hausse en mai. Les autres nations émettrices de spam sont, par ordre décroissant : Allemagne (178), Japon (153), France (145), Brésil (128) et l'Inde (127).