Les chinois premiers concernés par les attaques navigateur

Les utilisateurs de Windows et de navigateurs équipés du moteur de rendu d'Internet Explorer les plus concernés par les attaques contre le navigateur sont les Chinois, à hauteur de 46,6%.

Un indicateur qui pourrait indiquer à la fois la vulnérabilité de leur navigateur, des applications attachées, mais aussi des sites Web fréquentés par ces internautes.

23% des incidents recensés par Microsoft concernent ensuite les Etats-Unis, devant la Russie (7%) et l'Italie (3%).

La part des attaques contre le navigateur n'est en revanche que de 1,6% en France, pays ou IE représente en octobre une part de marché de 72,3% (22% pour Firefox).