Paris en avance sur la sécurité du Wi-Fi

Sur l'ensemble des points d'accès Wi-Fi identifiés sur Paris par RSA, 70% appartiennent à des entreprises sécurisées par un protocole au moins de type WPA 1. Seuls 4% des réseaux Wi-Fi des entreprises ne sont pas protégés, c'est-à-dire qu'aucun chiffrement n'a été mis en place ou seulement via le protocole vulnérable WEP.

Paris devance donc largement les autres métropoles auditées par RSA. Hors hotspots, seulement 52% des points d'accès sont sécurisés à New York, et 56% à Londres. Le taux d'adoption des formes avancées de chiffrement est à Paris de 76%.

En effet, seulement 24% de points d'accès sont protégés par le protocole WEP, dont les vulnérabilités sont désormais amplement connues. Le protocole le plus utilisé pour sécuriser le Wi-Fi est le WPA2-PSK, devant la norme antérieure (WPA-PSK). Au niveau des entreprises parisiennes, le chiffrement avancé est utilisé à 72%. Le WEP reste employé pour 22% des points d'accès.