Le vote électronique

machine de vote avec écran tactile
Machine de vote avec écran tactile © Sequoia

Si l'on en croit les messages de mécontentement exprimés après les premières élections en France faisant appel au vote électronique, la technologie ne laisse visiblement pas serein. Des inquiétudes demeurent par exemple sur la bonne prise en compte des votes, leur anonymat, sans compter les risques de fraude.

Malgré l'assurance des constructeurs, des audits de sécurité menés sur des machines ont révélé des vulnérabilités. Elles ne peuvent toutefois pas être piratées à distance, les modèles sans fil n'ayant pas reçu d'agrément en France. Les détracteurs de ces machines reprochent cependant l'opacité du code source qui ne fait pas l'objet d'un contrôle.