Un faux site réalisé par des pirates

un exemple de phishing avec un faux site d'orange
Un exemple de phishing avec un faux site d'Orange © Trend Micro

Voici un exemple récent d'une attaque de type phishing en France. C'est l'opérateur historique Orange qui est visé ainsi que ses abonnés. Via un e-mail reçu dans la boîte de réception, les utilisateurs sont invités à renseigner leurs données pour mettre à jour leur compte et ainsi continuer à profiter pleinement des services d'Orange.

En fait, il n'en est rien, le site est un faux bien qu'il ressemble à s'y méprendre au vrai. Seul moyen de le vérifier, l'URL. En effet, dans les cas de phishing, les adresses pirates ne sont jamais identiques aux URL des sites Internet de confiance.

Dans ce cas, les abonnés doivent renseigner leur nom, prénom, adresse, téléphone, coordonnées bancaires, pays et bien entendu le cryptogramme de carte bleue.