Le Royaume-Uni égare ses données

les administrations anglaises multiplient les pertes de données sensibles.
Les administrations anglaises multiplient les pertes de données sensibles. © Home Office

Les autorités britanniques, et plus particulièrement le ministère de l'intérieur, sont dans une mauvaise passe en matière de protection des données. Il est vrai que contrairement à la France, une disposition légale contraint les entreprises et administrations britanniques à communiquer sur ces incidents. Ainsi outre la perte de 87 clés USB contenant des données classifiées, un des prestataires de l'état (PA Consulting) a égaré un support renfermant des informations sur l'ensemble des détenus du pays.

Une véritable hémorragie puisqu'en 3 ans, ont notamment été perdus par l'administration 43 ordinateurs, 94 téléphones portables, 2 CD-ROM sur les bénéficiaires d'allocations familiales (7 millions de foyers). Le Ministère de l'Intérieur souhaite pourtant se voir confier une base de données de plusieurs millions de citoyens.