Les défaceurs à la fumette

11 pirates informatiques, fervents de cannabis, écopent de peines avec sursis.
11 pirates informatiques, fervents de cannabis, écopent de peines avec sursis. © Catherine Routier

En juillet, la douzième chambre du tribunal correctionnel de Paris a statué sur le cas de 11 pirates informatiques (âgés de 18 à 29 ans), un peu trop fervent de défaçage de sites Web et de cannabis. Appartenant à un groupe de hackers, ils s'en sont notamment pris au site du ministère de la santé, alors en pleine campagne contre la consommation de cannabis.

Ils ont finalement écopé de peines avec sursis. La plus lourde peine de prison avec sursis a été infligée à un informaticien de 25 ans, qui outre son passe-temps de piratage, travaillait en tant que développeur pour la police nationale.