Le calcul scientifique pour décoder les signaux audio

des techniques de super-résolution sont utilisées pour lire une plaque
Des techniques de super-résolution sont utilisées pour lire une plaque d'immatriculation sur une photo floue, extraite par exemple d'une bande de caméra de vidéo surveillance. © Antoine Crochet-Damais / JDN Solutions

Pour le traitement du signal sonore, la gendarmerie développe également ses outils de traitement maison en se basant sur le logiciel Matlab (de MathWorks). Un environnement qui est conçu pour réaliser des applications de calcul scientifique.

Pour identifier la voix d'un locuteur, des techniques de modélisation de la cavité supraglotique sont notamment utilisées. "La voix n'est pas une empreinte, mais une signature. Elle varie donc en fonction de nombreux facteurs : heure de la journée, état de santé, âge... Dans le cadre d'une identification, nous ne pouvons donc nous prononcer que sur une échelle de probabilité", tient-on à préciser au sein de la Gendarmerie Nationale.