Les pertes de données virtuelles explosent

Deux entreprises sur trois subissent de fréquentes pertes de données en environnement virtuel. Dans quatre cas sur 10, le prestataire de Cloud n'explique pas en amont comment il compte récupérer des données éventuellement perdues.

La virtualisation et le Cloud Computing multiplient-ils la perte de données ? C'est ce qu'a voulu savoir l'expert en sécurité Kroll Ontrack, qui a interrogé 369 professionnels de l'informatique lors de la conférence VMworld qui s'est tenue fin aout. Selon l'étude qui en a résulté, 65 % des entreprises subissent "fréquemment" une perte de données en environnement virtuel (datacenter virtualisé en interne, ou Cloud Computing public). Comparé à l'an passé, cela représente une hausse des pertes de données virtuelles de 140%.

L'étude précise que 53% des personnes interrogées ont subi cinq cas de perte de données virtuelles au cours de l'année écoulée, et 12% en ont subi plus de cinq au cours des douze derniers mois.

Quant à l'aptitude de leur prestataire de Cloud Computing à gérer correctement les incidents de perte de données, 55% des répondants ont déclaré manquer de confiance. Seules 39% des personnes interrogées ont confié que leur prestataire de Cloud Computing avait expliqué à leur entreprise comment il traiterait une situation de récupération de données...

 

 

Virtualisation / Cloud computing