LulzSec : se moquer de la sécurité des grands groupes

les lulzsec auront multiplié de spectaculaires piratages pendant 50 jours et
Les LulzSec auront multiplié de spectaculaires piratages pendant 50 jours et s'en seront vanté sur twiter. Ci-dessus : une capture de leur compte.   © LulzSec  

CIA, FBI, le sénat américain, la police du Texas, AOL, AT&T, Sony, Fox, le Sun de Rupert Murdoch ... En à peine 50 jours de piratage intensif, le collectif de pirate LulzSec aura défié la sécurité informatique d'un nombre impressionnant d'administrations prestigieuses ou de grandes multinationales.

A chaque fois, leur site ou leur compte Twitter, très suivi, s'est vanté des exploits avec un ton narquois.

Même si les informations dérobées par leurs injections SQL et diffusées sur la Toile ne sont pas toutes critiques, les LulzSec ont surtout réussi à démontrer la faiblesse de la sécurité mise en place chez de grands noms.

Au fur et à mesure que les enquêtes ont progressé, l'étau s'est cependant resserré autour du collectif, qui a dû se dissoudre en passant le relai au groupe des Anonymous. Les arrestations se multiplieront ensuite, mais le meneur semble avoir échappé aux autorités et...donne même encore des interviews.