Rootkit Sony : une maladresse controversée

Le rootkit installé par Sony-BMG sur des CD audio n'est pas un code malveillant. Il s'agit en fait d'un composant logiciel caché sur des CD musicaux et destiné à la gestion des droits numérique (DRM). Son existence est découverte en 2005 par un expert en sécurité : Mark Russinovich. Cette révélation provoque une levée de bouclier.

Outre la question de l'éthique, ce rootkit pose des questions de sécurité puisqu'exploité celui-ci permet à un créateur de virus de dissimuler cette fois un véritable code malveillant. Et c'est ce que ne manqueront pas de faire des pirates. L'image et le portefeuille de Sony n'en ressortiront pas indemnes.