Turbomeca victime d'une cyberattaque ?

Le Renseignement français enquête sur des soupçons d'espionnage dont aurait été victime le fabricant français de moteur.

Le fabricant de moteur Turbomeca a-t-il été victime d'une cyberattaque ? C'est ce que suggère Le Monde, qui révèle que le SI de ce groupe industriel de pointe aurait été espionné pendant des mois. La DCRI (Direction centrale du renseignement intérieur) enquête . Le tribunal de Nanterre (Hauts-de-Seine) est saisi depuis le 27 octobre 2010. 

"Pendant huit mois, de janvier à septembre 2010, une attaque de grande ampleur a permis à ses auteurs de piller méticuleusement les réseaux informatiques des laboratoires de recherche de Turbomeca", écrit Le Monde. Les données subtilisées concerneraient les systèmes d'hélices et les données financières de Safran, la maison mère de Turbomeca.

Les boîtes mail auraient également été la cible de l'attaque. Le quotidien du soir croit également savoir qu'une dizaine de personnes ont été placées en en garde à vue ces dernières semaines. Le Monde cite également une source judiciaire faisant état d'une piste chinois. Turbomeca compte parmi ses clients des industriels chinois. Safran est détenu à 30,2% par l'Etat français. Le groupe n'a souhaité faire aucun commentaire.

Pirate / TURBOMECA