Sur Google, un quart des requêtes ont une intention locale

Selon une étude de Chitika, 24,24% des requêtes sur Google intègre des termes associés à une recherche localisée. La proportion grimpe sur les smartphones.

Le spécialiste de la publicité en ligne, Chitika, entre autres spécialisé dans les publicités locales et sur mobile, publie de nouveaux résultats issus d'une étude sur la proportion de requêtes recherchant un contenu localisé. Chitika s'est basé sur son "exhaustive base de données de requêtes à intention locale" et sur les "millions d'impressions de ces publicités dans les résultats de recherche entre le 21 et le  27 septembre".

Résultats : ces requêtes représentent 28.81% des recherches sur Bing, 25.28% sur Yahoo! et 24.24% sur Google. Chitika avait précédemment annoncé des chiffres bien plus haut, mais a finalement dû reconnaître une erreur de méthodologie qui avait contribué à biaiser les premiers résultats publiés, avant de proposer aujourd'hui des données plus fiables.

L'étude a également mesuré la part de ces recherches locales réalisées sur mobile. Sur Google, ces dernières atteignent 16.37%, contre donc 85.63% réalisées à partir d'un poste de travail "classique". Cette proportion est la plus forte sur le moteur de Mountain View, puisqu'elle descende à 15.95% sur Yahoo! et 5.21% sur Bing. En parallèle, StatCounter indique que la part du trafic mobile, dans le monde, s'élève aujourd'hui à 12.03%.

Il y a deux ans, avant de renforcer considérablement la part des résultats locaux dans ses résultats, Google avait affirmé que 20% des requêtes sur ordinateur avaient une intention locale. La récente étude de Chitika tend à prouver que cette proportion augmente : les efforts de Google ont donc bien accompagné la tendance.  Plus récemment, le moteur avait aussi affirmé que la moitié des recherches sur mobile avait une intention locale, contre 40% l'année précédente. Donc là aussi, la tendance est à la hausse.

Google / Référencement naturel