L'appel du Sage

habituel prédateur, sage est cette fois donné à la vente
Habituel prédateur, Sage est cette fois donné à la vente © Sage / Montage Benchmark Group

L'annonce en septembre 2007 d'une mise en vente de Business Objects avait plongé les marchés financiers dans l'effervescence. Le secteur des logiciels d'entreprise était alors sujet à des cahots. C'est à cette occasion que le britannique Sage a été désigné comme une cible potentielle. L'éditeur est pourtant jusqu'ici plutôt un chasseur qu'une proie.

Dans un pays où les paris sont un véritable hobby, la presse anglaise dresse ses pronostics. Trois acquéreurs sont pressentis, parmi lesquels étrangement un seul éditeur, l'habituel Microsoft. Les deux autres sont l'indien Infosys et la SSII Capgemini.