Des bancs propres contre la poussière

les bancs propres permettent de travailler sur les disques en les mettant à nu,
Les bancs propres permettent de travailler sur les disques en les mettant à nu, sans risque de poussières. © Guillaume Serries / Journal du Net

Après la phase de copie des données, les techniciens de Kroll Ontrack ouvrent les disques durs sur des établis appelés "bancs propres".

Ces équipements projettent un flux laminaire d'air propre vers un banc de travail, afin d'y maintenir un environnement où la concentration de particules en suspension dans l'air est contrôlée et minime. Il s'agit surtout d'éviter de contaminer avec des poussières des équipements en cours de réparation.

Et contrairement aux idées reçues, il n'est pas nécessaire de posséder une salle blanche pour faire ce travail.

"Il faut arrêter avec le mythe de la salle blanche ! " s'exclame Paul Dujancourt, de Kroll Ontrack France. "Les salles blanches sont utilisées pour la fabrication de composants électroniques, mais ne servent à rien pour ouvrir des disques durs".