L'appli Wickr va-t-elle signer l'arrêt de mort de Snapchat ?

Application Wickr Wickr est l'application de messagerie vers laquelle vous vous tournerez si Snapchat se rend coupable d'une nouvelle bourde.

Nico Sell est une entrepreneuse et une défenseure féroce de la vie privée. Elle a cofondé Wickr, une application qui permet d'envoyer et de recevoir des messages qui s'autodétruisent. Si la description s'arrêtait ici, vous dénonceriez probablement un plagiat de Snapchat. Ce n'en est pas un. Les comparer est risible.

Le principe de l'application est similaire, certes : vous réglez la minuterie pour décider de la durée de vie du message (de quelques secondes à six jours), vous les envoyez aux destinataires, puis vous les regardez exploser quand le compte à rebours arrive à zéro avec une animation plutôt cool sur l'écran. Vous pouvez contrôler votre communication bien plus que nulle par ailleurs.

La différence : Wickr est une application de messagerie conçue par des cryptographes professionnels pour des cryptographes professionnels –mais elle est assez simple pour que n'importe qui puisse l'utiliser. Une fois que vous l'avez essayée, il n'y a absolument plus aucun intérêt à retourner sur Snapchat.

Une équipe de superhéros à sa tête

Le conseil d'administration de Wickr ressemble à une équipe de superhéros entièrement dévoués à la protection des secrets. Il y a Dan Kaminsky, le héros souvent anonyme qui a découvert une faiblesse fondamentale dans le protocole DNS, une technologie essentielle qui permet à Internet de marcher. Il y a Cory Doctorow, auteur de science-fiction et blogueur pour BoingBoing, connu pour son travail avec l'Electronic Frontier Foundation [Organisation qui défend la liberté d'expression sur Internet]. Il y a même Whit Diffie, cocréateur du protocole ECDH (Elliptic Curve Diffie-Hellman) et star du monde de la cryptographie.

Quant à Sell elle-même, elle organise depuis longtemps la convention hacker DEF CON et est la cofondatrice et CEO de Rootz – une association qui incite les enfants à devenir des hackers "white hat" (ceux qui hackent pour le bien, les "méchants" étant surnommés les "black-hat"). Elle n'a pas peur de critiquer ses concurrents –parlez-lui plus d'une minute et elle vous aura convaincu que Wickr va bientôt devenir énorme. "Snapchat est une application pour les enfants. Wickr est une application pour les espions que les enfants vont utiliser", a-t-elle déclaré. "Nous sommes heureux de laisser Snapchat au premier plan pour l'instant. Ils multiplient les bourdes, encore et encore. Les utilisateurs vont venir à nous en cherchant une meilleure application."

"Une application pour les espions que les enfants vont utiliser"

Snapchat est dirigé par des étudiants (intelligents et compétents) qui ont rarement été loin des projecteurs. Mais Snapchat a déjà été hackée une fois, car son équipe a été trop lente pour répondre aux avertissements sur la vulnérabilité de l'application, et les numéros de téléphone de ses utilisateurs ont été publiés sur le Web.

Sell, la cofondatrice, et ses conseillers sont des célébrités dans le monde fermé de la cryptographie, et ils ont créé un produit qu'ils utilisent eux-mêmes.

Un autre argument tend à donner raison à Wickr, qui affirme mieux respecter les données privées : l'application ne collecte pas vos données personnelles. Il n'y a pas d'option pour se connecter avec Facebook. Vos communications sont anonymes parce que Wickr se fiche de qui vous êtes. L'application lie votre "identité" à votre smartphone. Quand un message Wickr vous est envoyé, il apparait uniquement sur votre smartphone, et vous pouvez seulement communiquer avec d'autres utilisateurs Wickr en utilisant leur pseudo Wickr.

Wickr ne sert pas qu'à envoyer des SMS, d'ailleurs – il permet aussi d'échanger des photos, des vidéos et des sons. Sell nous a raconté que certains responsables politiques utilisent la fonctionnalité audio de l'application comme un système de radio cryptée. C'est traditionnellement un système très coûteux à mettre en place, mais c'est gratuit avec Wickr.

"Monétiser avec des achats intégrés premium"

En fait, toutes ces fonctionnalités sont totalement gratuites. Donc comment l'appli gagne-t-elle de l'argent ? Sell répond à cette question dans un Q&A sur Reddit : "Notre projet, c'est que des millions, puis des milliards de personnes utilisent notre service de base gratuitement. Nous nous attendons à ce que les 3% de nos utilisateurs les plus actifs effectuent des achats intégrés premium. Nous n'avons pas de données personnelles à vendre et ne mettrons pas de publicités en place."

Les achats intégrés seront lancés cette année. Sell et son équipe travaillent sur "des appels audio et vidéo privés, des mails sécurisés, des conférences téléphoniques et des chats vidéo en groupe." Reste à voir s'il s'agit d'un business model viable, bien sûr, mais l'équipe Wickr ne semble pas avoir peur d'expérimenter. 

Et elle devra, en effet, expérimenter. Wickr a un problème de conversion. Comment convaincre les gens d'utiliser un produit supérieur quand Snapchat est sous les feux des projecteurs et sur le devant de la scène ?

"Cela doit marcher et être cool", répond Sell.

Nous sommes à peu près sûrs que Wickr est destiné à un grand succès. Pendant que tout le monde est occupé à discuter des énormes bourdes de Snapchat concernant la protection de la vie privée, de sa valorisation gargantuesque de trois milliards de dollars et du procès controversé concernant un cofondateur évincé, l'équipe de Wickr attend patiemment son heure, ajoutant des fonctionnalités et améliorant la sécurité, et bâtit un service qui fait passer Snapchat pour une appli ridicule.

Wickr est une application gratuite disponible ici pour iOS et ici pour Android.

 

Article de Dylan Love. Traduction par Aude Fredouelle, JDN.

Voir l'original : Wickr Is The Messaging App You'll Turn To If Snapchat Screws Up Again

Snapchat