French Tech Ticket : comment l'Etat veut attirer les entrepreneurs étrangers

French Tech Ticket : comment l'Etat veut attirer les entrepreneurs étrangers Le programme inclut un visa, une bourse, un accompagnement et un hébergement dans un accélérateur. Lancé à Paris, le French Tech Ticket sera étendu en province en 2016.

Annoncé en octobre 2014 par François Hollande, le French Tech Ticket, destiné à attirer des entrepreneurs étrangers dans l'Hexagone, a été lancé officiellement, ce mardi, par la secrétaire d'Etat au numérique Axelle Lemaire et la maire de Paris Anne Hidalgo. Le dispositif sera piloté par l'Etat et la Ville de Paris. Il sera étendu en 2016 dans les métropoles labellisées French Tech.

Que comprend le French Tech Ticket ?

 Une procédure accélérée pour obtenir son titre de séjour

 Une bourse de 12 500 euros pour 6 mois, pouvant être renouvelée une fois. Le prix est versé par Bpifrance et valable pour chaque membre de l'équipe.

 Un hébergement gratuit dans une structure d'accompagnement partenaire, avec accès aux animations et formations et à un mentor.

 Un programme d'animation dédié

 Un "Help Desk" pour les formalités administratives

 Une aide à l'installation personnelle avec le Paris Landing Pack

 Des tarifs avantageux sur les vols Air France, une carte de fidélité Gold

french tech ticket
Le French Tech Ticket. © French Tech

Quelles sont les structures d'accompagnement partenaires ?

Neuf structures parisiennes se sont engagées dans le programme : Paris & Co sur ses incubateurs dans différents arrondissements de la ville, 104 Factory, Usine IO, La Paillasse, Numa, 50 Partners, Paris Pionnières, Impulse partners, Start-up 42.

incubateurs partenaires
Incubateurs partenaires. © French Tech

Quels sont les critères d'éligibilité ?

 Un projet de start-up en création ou déjà créée dans tous les secteurs innovants (numérique, medtech, biotech...).

 Des porteurs de projet de nationalité étrangère, ou française à condition de faire équipe avec des étrangers (maximum un Français par équipe). Les porteurs de projet doivent être anglophones, peuvent résider en France ou à l'étranger.

 2 à 3 personnes par projet, cofondateurs ou actionnaires/directeurs (Un par projet maximum).

 Le French Tech Ticket implique de s'engager à plein temps en s'installant en France pour six mois minimum.

 Pas de critère d'âge des porteurs de projets, de diplôme ou de date de création de la start-up.

Comment candidater ?

Le programme accueillera 50 entrepreneurs par session de six mois pour 25 projets en moyenne. Les candidatures seront lancées en juin 2015 sur Frenchtechticket.paris. Les entrepreneurs devront répondre à un questionnaire et soumettre un pitch vidéo. La sélection finale sera effectuée par un comité composé de membres de la Mission French Tech, de la Ville de Paris, de Bpifrance, de Business France, de la Direction Générale des Entreprises, de personnalités qualifiées de l'écosystème French Tech et de représentants des incubateurs partenaires.

L'appel à candidatures pour la première session parisienne d'expérimentation sera clos fin septembre, et les lauréats annoncés en décembre 2015 pour intégrer le programme le mois suivant. Si le programme s'avère probant, il sera déployé dans les métropoles French Tech à partir de 2016.

Incubateur / Hébergement

Annonces Google