Les dix lauréats du prix "EBG Disrupt" sont...

A l'occasion de son premier sommet sur l'Innovation digitale, l'EBG a récompensé dix sociétés "les plus à même de bousculer les modèles économiques des marchés sur lesquelles elles opèrent".

Inauguré par une intervention de Steve Ballmer, le premier sommet de l'Innovation Digitale organisé par l'Electronic Business Group s'est tenu ce vendredi. Après avoir dévoilé un classement des cent start-up les plus innovantes, le club a récompensé les dix meilleures d'entre elles. Le prix "EBG Disrupt" vise ainsi à récompenser les sociétés qui pourraient bouleverser le marché grâce à un concept innovant.

 Catégorie "Marketing digital"

Deux lauréats pour cette première catégorie. Tactads, tout d'abord, qui propose des solutions de marketing permettant de mener des campagnes cross-device. Dataiku, ensuite, pour sa plateforme open source qui entend simplifier les applications Big Data en entreprise

 Catégorie "E-commerce" 

Chef Jérôme remporte ce prix pour son service à destination des enseignes de grande distribution alimentaire. L'interface permet de rapprocher des listes d'ingrédients utilisés dans des recettes de cuisine des inventaires des sites des enseignes, avec des publicités ultra-ciblées.

 Catégorie "Digitalisation d'entreprise"

Deux start-up se distinguent. Azendoo, une " to-do list " collaborative destinée aux entreprises, et Bunkr, une application en ligne qui permet aux professionnels de créer facilement des présentations de qualité.

 Catégorie "Economie collaborative"

Le lauréat de cette catégorie est Prêt d'Union, la plateforme de crédit entre particuliers. Un prix décerné juste après l'annonce d'une levée de 10 millions d'euros par la start-up auprès de ses investisseurs historiques et de Schibsted (Lire l'article : "Prêt d'Union lève 10 millions d'euros pour accélérer son développement", du 07/11/13).

 Catégorie "E-santé"

Dans un secteur appelé à monter, la start-up Cityzen Sciences rafle la mise. Elle développe une génération de produits "textiles connectés" : des textiles dotés de micro-capteurs intégrés capables d'effectuer le monitoring des individus qui les portent.

 Catégorie "Contenus numériques"

Teads décroche ce prix. La start-up, qui a annoncé récemment une levée de fonds de 4 millions d'euros (Lire l'interview du CEO, Loïc Soubeyrand : "Teads lève 4 millions d'euros pour renforcer son déploiement international", du 16/10/13, est spécialisée dans les publicités vidéo en format out-stream.

 Catégorie "Technologies numériques"

Dans cette catégorie, deux lauréats se sont distingués. Sigfox, tout d'abord, un opérateur cellulaire bas débit dédié au M2M (Machine 2 Machine) et à l'Internet des objets. Fasterize, également : la start-up permet d'optimiser les performances des sites web.

Autour du même sujet