Ces acteurs du Web chinois qui veulent s'introduire en bourse à New York

Sociétés chinoises IPO USA L'e-commerçant Jumei vient de déposer son document d'introduction en bourse. Un énième candidat chinois à l'IPO aux Etats-Unis.

En 2012, seules deux sociétés du Web chinois sont entrées en bourse aux Etats-Unis. En 2013, elles étaient huit. Cette année, tous les regards se tournent vers le géant Alibaba, que son IPO pourrait valoriser à plus de 140 milliards de dollars. Mais derrière le gigantesque groupe e-commerce se cachent plusieurs autres acteurs chinois qui comptent également s'introduire en bourse à New York.

 Alibaba

Le géant de l'e-commerce chinois n'a plus grand-chose à envier à ses concurrents américains. Son volume de transactions dépasse même ceux d'eBay et d'Amazon réunis. Le groupe qui rassemble le site B2B Alibaba.com, la plateforme CtoC revendiquant 500 millions d'utilisateurs Taobao, la plateforme BtoB Tmall ou encore la solution de paiement Alipay travaille à son entrée en bourse. Un temps prévue à Hong Kong, l'IPO aura bel et bien lieu aux Etats-Unis (lire l'article "Alibaba va déplacer son IPO de Hong Kong à New York", du 26/09/13). Alibaba n'a pas précisé si elle aura lieu sur le Nasdaq ou le New York Stock Exchange (NYSE). L'opération pourrait valoriser le géant à plus de 150 milliards de dollars (lire l'article "Alibaba vaut actuellement 153 milliards de dollars", du 05/02/14).

 Jumei

L'e-commerçant a publié son document d'introduction en bourse ce week-end. Jumei cherche à lever 400 millions de dollars aux Etats-Unis, mais ne précise pas si l'introduction se fera au Nasdaq ou au NYSE. La société, fondée en 2009, revendique 10,5 millions de clients en 2013 et 483 millions de dollars de ventes en 2013.

 Sina Weibo

Le site de microblogging créé par Sina revendique 300 millions de comptes utilisateurs. Sina Weibo s'introduira en bourse en avril sur le Nasdaq et espère y lever 400 millions de dollars. Alibaba a d'ailleurs injecté 586 millions de dollars dans le réseau social en avril 2013, portant sa participation au capital à 30% (lire l'article "Alibaba rachète 18% de Sina Weibo, le twitter chinois", du 30/04/13).

 Tuniu

Le site de réservations de voyages Tuniu espère lever 120 millions de dollars en s'introduisant sur le Nasdaq sous le symbole "TOUR". La société a enregistré un chiffre d'affaires de 320 millions de dollars en 2013.

 JD.com

L'e-commerçant a déposé en mars 2014 son document d'introduction en bourse sur le NYSE. JD.com pourrait réaliser cette IPO au second semestre. Poussé par la puissance du géant Tencent, qui a pris 15% de son capital, la société pourrait être valorisée plus de 20 milliards de dollars au moment de son entrée en bourse, en levant 1,5 milliard.

 Cheetah Mobile

La filiale de Kingsoft, spécialisée dans la sécurité Internet, s'introduira en bourse sur le NYSE et veut y lever 500 millions de dollars, selon le document d'introduction en bourse dévoilé par sa maison-mère.

 Tarena International

La plateforme chinoise de services de formation professionnelle s'est introduite sur le Nasdaq au début du mois d'avril 2014. Elle y a levé 137,7 millions de dollars avec 15,3 millions d'actions à 9 dollars par action.

IPO / Introduction en Bourse