Start-up : cinq pépites dénichées par... Olivier Mathiot, business angel

Start-up sélection Olivier Mathiot Olivier Mathiot, cofondateur de Price Minister, président de France Digitale et business angel, livre au JDN sa sélection de cinq start-up prometteuses.

2438045 voici ce qu attend france digitale du projet de loi numerique
Olivier Mathiot, co-fondateur de Price Minister. © Cécile Debise/JDN

Le JDN vous propose tous les mois de découvrir une sélection, par les acteurs phares de l'écosystème français, des start-up les plus prometteuses qui se développent en France et dans le monde. Voici celles choisies par Olivier Mathiot, cofondateur de Price Minister.

 

 TinyClues

Fondée en 2010, Tinyclues, spécialiste du CRM prédictif, prévoit des tendances d'achat ou de comportement des internautes à partir de signaux faibles au sein de base de données envoyées par ses clients, e-commerçants ou médias en ligne.

Pourquoi l'avoir choisi ? "Tinyclues est un prestataire avec qui PriceMinister travaille. Nous avons été parmi les premiers à tester leur solution Big Data. C'est une histoire intéressante : le CEO de la start-up, David Bessis, est un docteur en mathématiques très réputé. Il travaillait dans l'univers des data, mais assez loin de celui du Web. Il s'est mis en disponibilité du CNRS pour lancer sa start-up. C'est un peu une histoire à l'américaine. il est assez rare qu'un chercheur lance sa start-up, en France. Par ailleurs, le sujet autour du Big Data, de la manipulation des grands nombres en temps réel est très porteur. Les compétences purement mathématiques sont très au-dessus du besoin moyen que l'on a dans l'e-commerce, mais le secteur commence à entrer dans le sujet, alors que cela fait des années déjà que c'est utilisé en mathématiques fondamentales ou en physique nucléaire..."

 

 Agriconomie

Agriconomie est un site e-commerce spécialisé dans la vente de matériel agricole.

Pourquoi l'avoir choisi ? "C'est une place de marché, un sujet que je connais bien. Certains cofondateurs viennent du monde agricole tout en ayant fait des études de business ou d'ingénieur. Les agriculteurs sont de plus en plus connectés et doivent gérer des marges de plus en plus étroites. Agriconomie permet de leur simplifier la vie et de réduire leurs coûts. La start-up vend à la fois des consommables (pièces détachées pour des tracteurs, par exemple) mais aussi des semences, de l'engrais... C'est une activité en B2B qu'Amazon ou Price Minister Rakuten ne pourrait pas adresser. Agriconomie répond à des besoins très différents les uns des autres et ajuste les prix en temps réel en fonction de la position de l'acheteur, en calculant les coûts de transport."

 

 JobAroundMe

L'application JobAroundMe géolocalise les offres d'emploi et propose de postuler directement depuis son mobile.

Pourquoi l'avoir choisi ? "J'ai investi lors de leur dernière levée et Jobaroundme a aussi fait du media equity avec 5MVentures. La start-up s'adresse à un marché encore en retard en termes de numérique. Jobaroundme a des compétences de RH mais surtout un regard sur ce que peut apporter la technologie et surtout le mobile au secteur. Je ne croyais pas trop au m-RH, mais en regardant ce qui s'est passé dans le commerce –le mobile est allé bien plus loin qu'une simple vitrine transactionnelle, j'ai changé d'avis. Je suis impressionné par la croissance de la start-up, par sa capacité à attirer des grands comptes et les jeunes candidats dans divers secteurs... Jobaroundme utilise la réalité augmentée de manière ludique ainsi que la géolocalisation pour proposer les offres d'emploi les plus proches des candidats. Le mobile permet de simplifier les usages, pour poster son CV ou répondre à une candidature. Tous les job desks ont moins de sens, parce que les internautes utilisent Linkedin. La réponse de Jobaroundme est intéressante parce qu'elle répond à un besoin différent pour les employeurs."

 

 ChicTypes

Lancé en mars 2013 et soutenu par Thierry Petit (Showroomprivé) et Pierre Kosciusko-Morizet (Priceminister), ChicTypes est un service de stylisme et de conseil personnalisé pour hommes, qui propose à ses utilisateurs une sélection de vêtements.

Pourquoi l'avoir choisi ? "En tant que client, je trouve cet assistant shopping intéressant : le secteur de la mode a explosé mais il est en retard sur le secteur de l'e-commerce. Certes, on a vu apparaître des Vente-privée et showroom-privé, ainsi que des marques typiques comme Asos ou Menlook, mais Chictype est un service rendu spécifiquement à l'homme. La start-up permet de réaliser un achat efficace, utilitaire, mais quand même exigeant. Elle vise une cible assez large, masculine. Surtout, ChicTypes identifie et reconnaît les goûts des utilisateurs en utilisant la data pour rendre plus efficace la rencontre entre l'offre et la demande. Ce n'est pas seulement de l'e-commerce, mais aussi du service."

 

 Shopmium

Shopmium est une application de couponing qui permet aux marques de proposer des promotions privées de manière géolocalisée aux utilisateurs.

Pourquoi l'avoir choisi ? "La start-up a été lancée par deux anciens de PriceMinister. Elle permet d'aller chercher des marques de grande consommation qu'il est difficile de vendre sur les places de marché de sites e-commerce traditionnels, à cause de soucis de marge et de transports. Avec un système de couponing, Shopmium dirige le client vers le supermarché, avec une dimension de proximité grâce à la géolocalisation. C'est la rencontre du digital, avec une cible très large, et de l'e-commerce qui va à la rencontre de cette cible. Cela permet aux marques d'avoir une relation directe avec le consommateur via une application mobile, et de recueillir des informations sur le lieu où il habite, là où il achète..."

 

Olivier Mathiot, a cofondé PriceMinister en 2001 et vendu au groupe Rakuten en 2010. Il est désormais président de PriceMinister Rakuten. En poste chez Rakuten depuis 2010, Olivier Mathiot est également business angel, accompagnant une douzaine de start-up innovantes. Jusqu'en 2000, publicitaire, directeur de marque puis directeur commercial au sein des agences CLM/BBDO et DDB, en charge de marques grande consommation. Olivier Mathiot est diplômé d'HEC, spécialisation marketing.

Business angel