Les start-up à succès lèvent en moyenne 41 millions de dollars aux US

...Et sont rachetées pour 242,9 millions de dollars.

TechCrunch s'est servi des données engrangées dans Crunchbase pour faire un bilan de la santé des start-up aux Etats-Unis. Les statistiques incluent toutes les start-up américaines ayant levé des fonds et ayant été rachetées ou étant entrées en bourse, recensées dans la Crunchbase depuis 2007. Elles ont réuni en moyenne 41 millions de dollars, bien loin des standards européens, et ont revendu leur société pour 242,9 millions de dollars. Plus la société a levé de fonds, plus le montant de la vente est élevé, souligne TechCrunch. Mais aucune relation entre le temps mis à lever des fonds et celui à se faire racheter ou à entrer en bourse n'a pu être soulignée.

Les start-up qui ont réussi à se faire racheter ont en moyenne levé 29,4 millions de dollars, pour un prix de rachat moyen de 155,5 millions. Les investisseurs remportent alors 7,5 fois leur mise. Les start-up qui, elles, ont fini par s'introduire en bourse, ont généralement levé bien plus de fonds que les autres avant l'IPO -162 millions de dollars levés en moyenne- et accepté une plus grande dilution de leurs parts. Et l'introduction en bourse leur permet en moyenne de lever 467,9 millions de dollars –un montant qui a récemment augmenté suite à plusieurs IPO importantes. Facebook en fait bien sûr partie : la société a levé le montant le plus important avant l'introduction en bourse (2,3 milliards de dollars) puis 18,4 milliards supplémentaires lors de son IPO.

Levée de fonds / Introduction en Bourse