Dépenses d'Échillais (17620)

Voir aussi :

RETROUVEZ GRATUITEMENT Toutes les infos sur les enjeux et le résultat des européennes à Échillais

Les dépenses d'une commune se répartissent en deux catégories : les charges de fonctionnement et les emplois d'investissements. Les charges de fonctionnement comprennent les dépenses courantes permettant d'assurer le fonctionnement des services communaux (rémunération des personnels, dépenses d'entretien et de fourniture, etc.) et de payer les intérêts de la dette. Les emplois d'investissement correspondent aux opérations en capital affectant le patrimoine communal (travaux d'équipement, acquisition de bâtiments) et le remboursement d'emprunts.

Charges de fonctionnement d'Échillais


Chargement en cours ...

Charges de fonctionnement par habitant d'Échillais


Chargement en cours ...

Charges de fonctionnement d'Échillais en 2022


Chargement en cours ...

Charges de fonctionnement d'Échillais en 2022*

Montant Montant par habitant Moyenne villes de 3 500 à 5 000 habitants
Total des charges de fonctionnement 2 243 000 € 617 € 4 179 958 €
Charges de personnel 1 138 840 € 313 € 2 035 389 €
Achats et charges externes 500 000 € 138 € 1 150 076 €
Dépenses de contingents 275 260 € 76 € 126 611 €
Charges financières 64 400 € 18 € 69 190 €
Subventions versées 17 050 € 5 € 217 007 €
* La somme des charges de personnel, des achats et charges externes, des dépenses de contingents, des charges financières et des subventions versées ne correspond pas au total des charges de fonctionnement.

Emplois d'investissement d'Échillais


Chargement en cours ...

Emplois d'investissement par habitant d'Échillais


Chargement en cours ...

Emplois d'investissement d'Échillais en 2022


Chargement en cours ...

Emplois d'investissement d'Échillais en 2022**

Montant Montant par habitant Moyenne villes de 3 500 à 5 000 habitants
Total des emplois d'investissement 913 490 € 251 € 1 945 057 €
Dépenses d'équipement 495 880 € 136 € 1 529 410 €
Remboursement d'emprunts et dettes 347 780 € 96 € 311 184 €
Charges à répartir 0 € 0 € 2 232 €
Immobilisations affectées, concédées 0 € 0 € 1 610 €
** La somme des dépenses d'équipement, des remboursements d'emprunts, des charges à répartir et des immobilisations affectées ne correspond pas au total des emplois d'investissement.

Définitions :

Charges de personnel : ce poste de dépense rassemble l'ensemble des salaires des personnels dépendant de la mairie : agents administratifs, policiers municipaux, agents des services techniques, agents dans les écoles, etc.

Contingents : les contingents représentent des participations obligatoires d'une commune au financement de services départementaux, notamment aux sapeurs-pompiers du département.

Subventions versées : les subventions versées rassemblent l'ensemble des subventions à des associations votées par le conseil municipal.

Charges à répartir : les charges à répartir sont des charges engagées durant un exercice mais dont la compensation peut être échelonnée sur plusieurs années.

Immobilisations affectées : dans le cadre d'une délégation de service public, une commune peut mettre à la disposition d'un tiers un certain nombre de biens nécessaires à l'exploitation des services de la délégation. Les immobilisations affectées correspondent aux biens mis à dispositions d'un tiers dans le cadre de cette délégation. Cette ligne budgétaire correspond à la valeur estimée de ces biens.

Méthodologie :

Les chiffres présentés dans ce service sont ceux des budgets principaux exécutés des communes dont les données comptables ont été centralisées par la direction générale des Finances publiques du ministère de l'Economie et des Finances. Le calcul des données par habitant a été réalisé à partir des données de populations fournies par l'Insee.

A propos des données de population :

Certaines communes (notamment les communes touristiques de montagne ou du littoral dont la population permanente est souvent faible) rapportent les différents éléments de leur budget à un nombre d'habitants "majoré" en fonction du nombre de résidences secondaires ou de places de caravanes figurant sur leur territoire. Conformément aux pratiques du ministère de l'Economie, les données de population utilisées dans ce service correspondent aux populations légales non majorées des villes de France.