Retrouver dans l'Atlantique les moteurs de la fusée Apollo 11

Moteurs F1, ici montés sur une fusée Saturn en 1995 © Domaine public

Jeff Bezos fait partie des passionnés qu'émerveillent toujours les cinq moteurs de fusées F1 qui le 16 juillet 1969 ont propulsé la mythique mission Apollo 11 vers la Lune. Pendant quelques minutes, chacun de ces moteurs de 32 millions de chevaux a brûlé chaque seconde 2700 kg de kérosène et d'oxygène liquide. Avant de retomber comme prévu dans l'Océan Atlantique.

En 2010, le fondateur d'Amazon s'est mis en tête de les localiser puis d'aller les repêcher. En mars 2012, des sonars les repéraient  à 1200 mètres sous le niveau de la mer. Un an plus tard, ils étaient ramenés à la surface et on retrouvait des numéros de série correspondant à la mission Apollo 11. Ces moteurs vont maintenant être remis à leur propriétaire, la Nasa, qui les restaurera pour les exposer au public.

Suggestions de contenus