Les innovations retail les plus marquantes du mois de janvier 2017

Ce mois-ci, nous vous transportons dans le nouveau magasin de Mystor-e alliant IA et digital. Digitalisation des points de vente d’Auchan, nouvelle boutique connectée de La Grande Épicerie, service de géolocalisation des produits de Leroy Merlin ou encore premier Amazon Go sans caisse... Voici les 5 innovations de janvier 2017.

Qui dit innovation, dit Leroy Merlin 
























Après un test dans dix magasins, Leroy Merlin met en place un service de géolocalisation des produits qui est accessible depuis l’application mobile de l’enseigne et qui repose sur la technologie de « trilatération » de Pricer ; cette technologie permet, une fois que les acheteurs sont à l'intérieur du magasin, d'optimiser leurs itinéraires d’achats et de les guider vers les produits et les promotions qu'ils cherchent. Le système communique avec l’étiquette électronique et celle-ci lui répond. Pour repérer les smartphones des clients en magasin, l’enseigne rajoute des beacons BLE.

Après 6 mois de test chez Leroy Merlin, Pricer va équiper sur 2018 l’ensemble des 126 magasins. Le mobile devient donc une boussole utile pour le client afin qu’il trouve directement ses produits instore !  

Pour en savoir plus, cliquez ici  

La Grande Épicerie :  le magasin parisien connecté



















La Grande Épicerie vient d’ouvrir son second magasin dans le 16e arrondissement à Paris. Afin d’améliorer l’expérience client et de fluidifier la gestion opérationnelle de ses deux points de vente, l’enseigne a équipé son nouveau magasin avec de nouveaux matériels connectés.  

 « Nous voulions du matériel de dernière génération car il s’agit d’un magasin vitrine », détaille le directeur des systèmes d’information du groupe.  Pour ce faire, La Grande Épicerie a mis en place une solution de gestion digitale des files d’attente afin de limiter l’attente en caisse par la remontée en temps réel des données clients. Elle a, de même, équipé son magasin de 10 600 étiquettes électroniques communicantes pour l’affichage des prix au rayon épicerie, 30 balances connectées Bizerba et 17 bornes wi-fi. 

L’enjeu d’intégration des équipements connectés dans la stratégie « temps réel » de la Grande Épicerie permet à l’enseigne de proposer davantage de fluidité dans la remontée des informations et une expérience shopping augmentée. Un bel exemple de réussite « phygitale » !

Pour en savoir plus, cliquez ici

Mystor-e : L’alliance ente le e-commerce et le magasin physique 

























Mystor-e, une startup israélienne qui ambitionne de rendre le parcours d’achat offline aussi fluide et efficace qu’il peut l’être online, souhaite importer l’expérience e-commerce au sein des magasins physiques, le tout sous le slogan : « Recommander le bon produit, à la bonne personne, au bon moment »

Elle vient de présenter, à New York, sur l’espace « Innovation Lab » du NRF Retails’Big Show 2018, ses innovations instore au premier rang desquelles se trouvent ses écrans intelligents disposés au cœur des rayons.  Avec sa solution alliant intelligence artificielle et analyse prédictive, l’entreprise épouse le concept du phygital en développant des écrans digitaux dotés d’une caméra à l’intérieur des magasins ; ces dernières, capables de reconnaître le sexe, l’âge et le style du client qui passe devant, affichent ensuite un contenu personnalisé en fonction du profil du client et lui propose finalement des produits susceptibles de lui correspondre. De même, toutes les données sont restituées en temps réel sur un tableau de bord pour le retailer. L'expérience client est donc enrichie par la personnalisation qui permet aux deux parties – client et retailer - d’être totalement satisfaites. Comme le déclare Greg Jones, responsable du Global Retail chez Microsoft: « Les magasins physiques ne disparaîtront jamais parce qu’ils sont l’essence même du commerce de détail, mais ils doivent offrir une vraie expérience client au lieu d’être uniquement une destination d’achat ». On est bien d'accord !

Pour en savoir plus, cliquez ici  

Auchan : La digitalisation de l’expérience client
























Créée en 1961 par Gérard Mulliez, Auchan est une enseigne française de grande distribution et l’une des premières sociétés européennes ayant adopté les concepts de centre commercial et de galerie marchande. Le groupe multiplie toujours les essais pour marier le digital avec ses magasins.

En cette année 2018, Auchan, à l’instar de Carrefour ou Casino, entend monétiser sa connaissance du consommateur en reliant les clients et leur ticket de caisse en magasin, à leur comportement sur le Web. C’est via les millions de cartes de fidélité de ses clients - qui permettent par ailleurs de recueillir leur consentement - que l’enseigne digitalise les comportements d’achats en magasin. Ainsi, le groupe possède des données offlines exclusives sur le comportement et les habitudes d’achat réelles et quotidiennes de ses clients à l’intérieur de ses 641 points de vente en France. Une manière de se positionner sur le marché de la data en utilisant habilement la fidélité de ses clients…

Pour en savoir plus, cliquez ici  

Amazon Go : Un magasin sans caisse centré sur l’expérientiel



























Après une année de tests réservée aux seuls employés de la société, le premier magasin Amazon Go vient d’ouvrir ses portes au grand public dans la ville de Seattle. C’est en supprimant les caisses grâce à l’intégration de l’intelligence artificielle que la firme met fin aux files d’attente.

Pour ce faire, les clients sont simplement invités à scanner leur smartphone à leur entrée en magasin ; des caméras et des capteurs installés au plafond repèrent ensuite les articles qu'ils déposent dans leur panier et les facturent sans qu'ils aient besoin de scanner les produits. Le client reçoit ensuite sa facture directement sur son application. À l'entrée, des bornes comparables à des tourniquets de métro laissent le passage aux seuls clients munis de l'application Amazon Go. Néanmoins, en dépit de la suppression de ce point de friction, il est tout de même important de noter que le visiteur recherche toujours un contact humain qu’il concerne le conseil, l’information ou le simple échange d’amabilités ce qui ramène à l’éternelle question : et les émotions alors ?

 Pour en savoir plus, cliquez ici   

Retail

Annonces Google