Analytique et performance d’entreprise : le temps de la maturité

Si de nombreuses entreprises ont adopté une approche analytique dans le déploiement et la mesure de leur stratégie, la compétition se joue à présent sur la capacité à intensifier cette approche. Les entreprises les plus performantes se trouvent en effet être celles qui savent exploiter au mieux leurs solutions d’analyse de données. Cette capacité décuplée est caractéristique d’une « maturité analytique ».

Si de nombreuses entreprises ont adopté une approche analytique dans le déploiement et la mesure de leur stratégie, la compétition se joue à présent sur la capacité à intensifier cette approche. Les entreprises les plus performantes se trouvent en effet être celles qui savent exploiter au mieux leurs solutions d’analyse de données. Cette capacité décuplée est caractéristique d’une « maturité analytique ».

Le marché est prêt pour une nouvelle révolution de la donnée L’analytique a déjà pris une place majeure dans la vie de l’entreprise, notamment à travers l’approche prédictive. Elle permet aux dirigeants de s’appuyer sur les données pour prendre des décisions plus éclairées. Cependant, il ne suffit plus aujourd’hui de rappeler l’importance d’adopter une culture analytique : il importe aujourd’hui de savoir mesurer les performances d’une telle culture et de la transformer en une réelle stratégie au long cours. Il apparaît que dans la plupart des secteurs, les entreprises sont prêtes à adopter une stratégie orientée par la donnée et l’intelligence artificielle. Les licornes* sont dans la ligne de mire des observateurs, investisseurs et organismes de classement. Elles se caractérisent non seulement par leur valeur marchande, mais également par l’intégration de l’analytique dans leur modèle économique. D’autres s’appuient totalement sur de précieuses mines de données et des modèles d’analyse performants. Uber, Airbnb ou Lyft font partie de ces entreprises qui ont fondé leur modèle sur l’exploitation des données et amènent leur stratégie analytique à maturité.  Une corrélation évidente entre maturité analytique et performanceDe nombreux travaux ont souligné le lien qui s’est établi entre une analyse approfondie des données et la performance des entreprises sur plusieurs aspects. 
Tout d’abord, plus les entreprises adoptent une stratégie orientée par les données, plus elles ont de chances d’atteindre des objectifs financiers et opérationnels. Pour Capgemini, l’analytique constitue effectivement un avantage distinctif, qui s’obtient grâce à une prise de conscience du leadership. Selon le rapport de l’Institut international de l’Analytique (IIA), les leaders qui intègrent le numérique dans leur réflexion stratégique et dans ses applications (réseaux sociaux, mobile, équipement mobile des salariés, opérations internes, business models) ont amené leurs entreprises à générer plus de revenus (12%), à réaliser un CA nettement plus élevé (26%) et à accroître leur valeur sur le marché (12%). On constate ensuite qu’en adoptant une approche orientée données, une entreprise se différencie durablement des autres acteurs de son secteur. 
Une approche data-driven renforcée permet également de créer de nouveaux marchés, et d’amener plus aisément de la disruption sur le marché existant. Elle permet d’obtenir les investissements nécessaires pour y parvenir, en raison d’un ratio Investissement/ROI élevé (8,7%). Enfin, les entreprises ayant adopté une forte culture analytique sont également celles qui sont le mieux perçues par leurs consommateurs, en raison notamment de la réactivité et du pouvoir d’innovation que cette approche leur confère. Les données de l’indice BCG concernant la dernière décennie mettent en évidence un lien évident entre une approche analytique dite « mature » et la réputation d’une entreprise.  Mesurer le retour sur investissement de l’analytique : une nécessité Il est à présent évident que l’analytique est source ou accélérateur de performance. Mais ce constat doit s’accompagner de données concrètes. L’intelligence artificielle d’entreprise promet un avenir dans lequel la maturité analytique des entreprises et de l’industrie peut être quantifiée avec précision, comparée, et donc utilisée comme un indicateur clé de performance pour toute l’entreprise. Les données et l’acuité que confère l’analytique dite « mature » constituent des éléments concrets dont pourraient se servir les entreprises pour prévoir leurs besoins en termes d’investissement et estimer leur ROI. La corrélation entre analytique approfondie et performances étant établie, toutes les entreprises sont désormais en mesure d’estimer la maturité de leur approche en s’appuyant sur leurs résultats. C’est d’ailleurs une nécessité, à une époque où la compétition se joue sur un élément aussi changeant que le Big Data. Les Digital Natives** (Google, Amazon, Netflix, Ebay) en sont d’ailleurs la preuve vivante. Par ailleurs, la maturité analytique n’est pas l’apanage des stratégies basées d’emblée sur les données : à tout âge, une entreprise peut intégrer l’analytique à son business model, à l’instar d’Apple. 

Aujourd’hui, quelle que soit la taille ou l’ancienneté d’une entreprise, la concurrence se joue sur la capacité à inclure une analyse pointue des données dans la vision à long terme. Outil de prise de décision, mais également facteur d’innovation et de réactivité, l’analytique va désormais de pair avec la réputation, le capital sympathie, la crédibilité, et, au-delà de tous ces aspects, à la performance globale (financière et stratégique). Il est temps pour tous les secteurs de s’y adapter ! 

 *Les licornes sont des startups ayant levé plus d’un milliard de dollars, qui fondent principalement leur business model sur l’analytique ou fournissent un important volume de données et d’infrastructures analytiques. 

** Digital Native est le nom donné aux entreprises dont le modèle économique s’est construit sur l’exploitation des données. 


Annonces Google