Le défi des investissements technologiques chez les retailers

Ralentis par les solutions logicielles déployées depuis plusieurs années et processus business opérants en silos, les investissements des retailers ont principalement été pris de façon réactive plutôt que proactive – et ce malgré l’adoption du e-commerce par leurs clients.

Le rapport JDA/RSR "IT Spending in Retail 2018"* analyse les stratégies technologiques des retailers qui vont au-delà des logiciels préexistants et exploitent les opportunités offertes par le cloud. Bien que les budgets informatiques de nombreux distributeurs servent davantage à la maintenance qu’à l’innovation, cette étude montre que les investissements dans les nouvelles technologies sont profitables.

Comment les "gagnants", à savoir les distributeurs dont la croissance est supérieure à l’inflation, se distinguent-ils de leurs concurrents ? Et qu’est-ce qui empêche les autres de ne pas être plus proactifs dans leurs investissements en technologies informatiques ?

Faire les frais de sous-investissements antérieurs 

Il apparaît que le sous-investissement technologique entraîne des défis opérationnels. Ainsi, environ 48% des distributeurs ont des systèmes conçus pour l’enregistrement et la conservation de données, et ne sont pas faits pour l’analyse prédictive des consommateurs.

De plus, 36% des distributeurs qui réussissent affirment que leur calendrier d’amortissement des investissements technologiques n’est plus adapté à la rapidité avec laquelle se font les innovations IT. Beaucoup d’autres distributeurs sont bloqués par le coût de leurs solutions existantes, inadaptées mais difficiles à changer. 

Les retailers gagnants : les pionniers

Les retailers prospères sont prêts à adopter des technologies qui accélèrent la prise de décisions et réduisent le temps de mise sur le marché. Par exemple, 70% des gagnants ont déclaré qu'investir dans des abonnements à des applications cloud était une priorité actuelle. Ce n’est vrai que pour 29% des autres distributeurs.

De la même façon, 60% des gagnants investissent dans des initiatives d'innovation stratégiques et axées sur la technologie - des investissements qui pourraient potentiellement modifier le modèle de mise sur le marché de leursproduits… et seulement 29% des autres distributeurs ont indiqué que ces initiatives constituaient une priorité en matière d'investissement.

Le contraste est net : les distributeurs dont les ventes augmentent plus que l'inflation sont aussi des retailers dont les investissements favorisent la visibilité et la réactivité. Les applications SaaS (Software-as-a-Service) et les solutions cloud facilitent le déploiement de nouvelles technologies, notamment de puissantes capacités d'acquisition de données et de machine learning, sans investissement informatique lourd sur site. Il est ainsi plus facile pour les distributeurs d'explorer de nouvelles solutions novatrices et de voir comment ils pourraient accroître l'efficacité ou d'améliorer l'engagement des clients. 

Annonces Google