XiaoHongShu (RED) est-il le nouvel eldorado des marques internationales en Chine ?

Connaissez-vous l'application chinoise XiaoHongShu aussi appelé RED or Little Red Book en anglais ? Avec ces 200 millions d'utilisateurs en Chine, elle a déjà attiré de grandes marques comme Louis Vuitton, Shiseido ou MAC. Quelle est cette plateforme et pourquoi les marques y développent-elles leur présence ?

XiaoHongShu, présentation et quelques chiffres clés




XiaoHongShu (RED) est un mix entre Instagram au niveau du format social media des posts et Amazon pour l’aspect notations et e-commerce. Sur RED, les internautes chinois discutent, évaluent et achètent de nombreux produits chinois et étrangers. 
C’est ce mix entre discussions et partages de type social media et son potentiel e-commerce qui a rendu la plateforme si attractive pour les marques qui apprécient son efficacité en terme de conversion.
Lors de sa création en 2013, la plateforme avait pour objectif de donner un meilleur accès à des produits non présents sur le marché chinois et de permettre aux utilisateurs de partager facilement des informations sur ces articles étrangers moins connus, notamment pour les cosmétiques. 
Aujourd’hui, le contenu reste focalisé sur les sujets liés au skin-care et à la beauté, mais les internautes chinois y discutent de plus en plus de voyages, de gastronomie et bien sûr de mode !
L’utilisateur type est une utilisatrice : une jeune citadine chinoise. En effet, 88% des utilisateurs sont des femmes, 60% ont moins de 30 ans, 57% vivent dans les plus grandes villes de Chine.
Avec ces 80 millions d’utilisateurs mensuels actifs, RED n’hésite pas à se comparer à une ville dans la ville, où chaque utilisateur est un influenceur qui partage ses avis avec ces concitoyens.
Quelles sont les opportunités pour les marques au niveau marketing ?


Aujourd’hui, plus de 6000 marques sont présentes sur la plateforme, dont de très grandes marques internationales comme Louis Vuitton, Yves Saint Laurent, MAC ou Shiseido.
Même les plus petites marques sans présence physique en Chine peuvent ouvrir un compte sur la plateforme et bénéficier de son potentiel e-commerce. Cette ouverture sur l’international est une des forces de RED qui a boosté sa popularité auprès des marques internationales.
En créant un compte sur XiaHongShu (RED) les marques peuvent avoir leur propre voix en Chine, écouter de manière précise les remarques des internautes et y répondre. C’est ce qu’a pu faire Louis Vuitton en répondant aux remarques qui pouvait être faite sur la taille de se sacs ou la longueur de leur anse.
De plus, grâce à son ADN centré sur le user generated content (UGC), la plateforme est devenue the place to be pour de nombreux influenceurs, aussi appelé KOL (Key Opinion Leaders) en Chine.
De nombreuses collaborations avec ces KOLS permettent au marque d’augmenter leur visibilité sur la plateforme, même si cela peut se faire à un niveau de coûts assez élevé (+/- 1,500 euros pour une collaboration avec un influenceur avec +/- 10,000 fans).
Ainsi bien que RED n’est pas encore un nombre d’utilisateurs ou une maturité comparable à WeChat ou Sina Weibo, son caractère très féminin et tourné vers l’international en fond une plateforme importante dans la stratégie digitale de nombreuses marques en Chine.
Certains critères peuvent vous aider à déterminer, la pertinence de cette plateforme pour votre marque notamment: 
  • Le profil de votre cible
  • Votre industrie
  • Votre maturité digitale sur le marché chinois
  • Votre présence en Chine

Ainsi, RED avec des 80 millions d’utilisateurs actifs est en train de sortir de son statut de plateforme de niche et devient petit à petit une plateforme incontournable en Chine pour de nombreuses marques de beauté ou de mode.

XiaoHongShu (RED) est-il le nouvel eldorado des marques internationales en Chine ?
XiaoHongShu (RED) est-il le nouvel eldorado des marques internationales en Chine ?

XiaoHongShu, présentation et quelques chiffres clés XiaoHongShu (RED) est un mix entre Instagram au niveau du format social media des posts et Amazon pour l’aspect notations et e-commerce. Sur RED, les internautes chinois discutent, évaluent et...