Location meublée longue durée : un choix gagnant

Un grand média s’interrogeait récemment. Et si la location meublée longue durée redevenait "très à la mode auprès des propriétaires" ? Le marché et l’actualité semblent le confirmer. Voici pourquoi la location meublée longue durée est désormais le choix gagnant pour nombre de propriétaires français.

Meublé touristique : la fin d’un Eldorado 
   

Avec l’émergence d’Airbnb, le meublé touristique (ou courte durée) a connu ses heures de gloire. En moins de dix ans, la plateforme américaine est devenue un acteur incontournable du tourisme mondial, présente dans 191 pays et des dizaines de milliers de villes. En France, l’entreprise se targue même de proposer pas moins de 65 000 logements sur son site… Si l’on complète le tableau avec d’autres acteurs comme Abritel (Groupe Homelidays), on comprend mieux l’inquiétude des acteurs traditionnels du tourisme ou des pouvoirs publics locaux qui voient d’un mauvais œil leur parc immobilier locatif se réduire et l’impôt leur échapper.

D’abord prisées des particuliers qui cherchaient d’abord à financer leurs propres vacances en louant leurs résidences principales, ces plateformes ont depuis longtemps attirées un public de multipropriétaires, séduits par l’efficacité de ces plateformes de mise en relation et, surtout, par leurs attraits économiques : loyers perçus plus élevés, imposition "floue".

Mais les choses changent et l’Eldorado s’apprête à entrer dans le rang. En France, Paris, Bordeaux et maintenant Nice [1], ont initié un processus qui ne tardera pas à se généraliser. Désormais, chaque bien devra être déclaré en mairie et ne pourra effectivement plus être loué au-delà de 120 jours par an. Mieux, ces plateformes seront dorénavant contraintes de communiquer au fisc les revenus de chaque location. Dans ces conditions, le meublé touristique n’est plus l’Eldorado que tant nous promettent.

Opter pour la location meublée longue durée  
   

Opter pour la location meublée longue durée – location supérieure à 120 jours par an – c’est profiter des atouts du meublé versus la location nue et de ceux du meublé d’habitation versus le meublé touristique.

Le meublé répond à une forte demande

Que ce soit les touristes, les étudiants ou des professionnels de plus en plus mobiles, le meublé est une réponse adaptée aux changements de notre société, avide de souplesse, de changement et de solutions clés en main.

Des loyers plus élevés

En choisissant le meublé plutôt que la location nue, vos loyers sont mécaniquement supérieurs de +15% à +25%.

Une fiscalité avantageuse

Alors que les revenus issus de la location nue sont considérés comme des revenus fonciers, soumis à un taux d’imposition oscillant allègrement au-delà des 30%, la location meublée est, elle, assujettie au BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux). Un régime qui induit une imposition nettement inférieure voire nulle dans certains cas (BIC au réel avec amortissements).

Des loyers assurés et moins de contraintes

Contrairement au meublé touristique, le meublé d’habitation est encadré par un bail d’un an. Cela débouche sur moins de problématiques logistiques à gérer, des frais divers engagés inférieurs et, enfin, une usure du bien très inférieure. Le locataire, étudiant ou professionnel, est chez lui, donc plus sensible à l’entretien du logement.

Zoom sur un cas concret  

Et puisque rien ne vaut une démonstration qui s’appuie sur des chiffres, prenons un exemple concret. Admettons que vous soyez l’heureux propriétaire d’un 35 mètres carrés à Paris. Deux hypothèses. La première : vous choisissez d’en faire un meublé de tourisme que vous louez avec beaucoup de succès 40 semaines par an. La seconde : vous choisissez le meublé d’habitation et le louez à l’année. 

La comparaison (voir tableau ci-dessous) tourne vite court. Si le meublé de tourisme génère un revenu brut annuel de 30 000 euros contre 20 000 pour le meublé d’habitation, les charges viennent totalement changer la donne. 9 610 euros de résultat avant impôt pour le premier à comparer avec les 16 585 euros du second. Et oui, il est temps de passer à la location meublée longue durée !





Abritel / Bic

Annonces Google